AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rencontre dans la clairière...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Rencontre dans la clairière... Ven 2 Déc - 9:42


    L'après-midi avançait lentement et un calme inimaginable s'était imposé sur les territoires neutres du monde de Telhessia. C'était une heure où la nature semblait avoir décidé de faire la sieste, tout comme Rexia, une jeune dragonne solitaire aux écailles rouges rubis, qui était couchée de tout son long au milieu de la clairière bruissante, les ailes étendues de chaque côté de son corps et un sourire rêveur dessiné sur le coin de son museau, les yeux fermés... la femelle avait passée toute la matinée à chasser sur les terres de ses semblables. Elle avait le ventre plein et les ailes fatiguées, et avait décidée de passer l'après-midi à se reposer dans l'endroit qu'elle préférée pour ça.

    Dans la clairière, le vent passait doucement sur ses écailles et les faisait se dresser sous le plaisir de cette caresse, le tout régulé par la grande boule de feu céleste qui lui chauffait agréanblement le dos et la peau membraneuse, couverte de veines, de ses ailes, ralentissant son rythme cardiaque à cause de son sang de reptile froid et lui permettant de plonger dans une torpeur semi-réveillée, semi-endormie. Comme toujours, dans cette clairière bruissante qui portait si bien son nom, un bruis d'eau qui coule se faisait entendre... Rexia, comme bien d'autres êtres vivants de ce monde, avait cherchée d'où cela pouvait bien venir, mais n'avait jamais trouvait la moindre trace d'un cour d'eau qui pourrait défiler entre les arbres qui cerclaient cette endroit. Seul les racines de la végétation de cet endroit semblait être capable de la trouver. La dragonne trouvait cela assez frustrant, cependant le bruis cristallin qui se faisait entendre était agréable à l'oreille et la berçait tendis qu'elle cherchait le sommeil.

    Elle avait beau restée à découvert, Rexia ne risquait en réalité pas grand-chose : les prédateurs naturels de son espèces, les hommes, les elfes et les nains, ne quittaient pas facilement leurs pays, et ne venait que rarement jusqu'à la clairière. Et même si l'un d'eux approchait, il se ferait entendre de loin au milieu des arbres, entre le bruis des feuilles sèches et des branches brisées qui craqueraient sous ses pieds... la nature elle-même préviendrait la grande bête mythologique, les arbres murmureraient dans le vent et les animaux fuiraient la présence étrangères, et cela lui laisserait parfaitement le temps de prendre la fuite si elle se sentait en danger...

    Quelque-chose passa au dessus d'elle... la dragonne avait eue les yeux fermés, mais les rayons de lumières du soleil filtraient malgré-tout entre ses doubles-paupières, et ceux-ci lui furent cachés durant un très court instant qu'elle remarqua malgré-tout. Une forme assez grande pour le cacher venait de passer devant le soleil... paresseusement, mais poussait par la curiosité, la jeune femelle ouvrit les yeux et redressa le cou, le museau levé vers le ciel. La forme qui l'avait survolée était tellement blanche qu'elle lui faisait penser à de la neige et qu'elle avait presque l'impression de la voire fondre sous les rayons dorés. C'était un autre dragon, un mâle blanc. Rexia pencha légèrement la tête sur le côté, lançant au nouveau venu un regard de curiosité poli...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Ven 2 Déc - 18:14

Hunar volait tranquillement sous le doux soleil de l'après-midi réchauffant lentement son corps. Il venait survoler le pays neutre, paysage qu'il appréciait. Il avait fait le plein d'énergie après avoir mangé deux grand animaux dont il ignorait le nom et se dégourdissait maintenant les ailes. Il passait au dessus de la forêt et de ses nombreux arbres, prenant au aussi un bain de soleil.
Ses ailes commençaient à s'engourdir, malgré le vent doux qui les caressait. Il commença donc à descendre, passant à travers les nuages impalpables d'aspect cotoneux, on aurait crut pouvoir s'y reposer.

Hunar, attiré par le léger bruit de l'eau, survola une clairière. Quelque chose en son centre attira son attention: c'était un dragon, ou plutôt une dragonne.
Ses écailles rougeoyantes resplendissaient au soleil et éblouissait le jeune mâle. Il la vit lever doucement la tête et entre-ouvrir les yeux.
Le grand dragon, curieux, se posa avec grâce près de sa congénère et lui offrit poliment un sourire draconique. Il l'observa enfin de plus près, elle avait de petites écailles verte sous un de ses yeux couleur ambre contrastant avec ses écailles écarlates en forme de rubis. Elle devait se reposer au soleil avant son arrivé car son visage paraissait endormi.
Il s'exprima enfin avec politesse de sa voix caverneuse:
-Bonjour, jeune dragonne! Mon nom est Hunar, puis-je vous demander le votre? Je marqua une courte pause dans ma phrase puis reprit sur le même ton, paresser au soleil est agréable, n'est ce pas?

Attendant la réponse de la dragonne, il la regarda plus en détail: chaque écaille, chaque épine, ... Elle était magnifique, enfin... la plus magnifique des dragonnes qu'il connaissait, c'est à dire assez peu...
Un bruit d'eau, clapotant contre des pierres, les entourait, brisant le silence ambiant. Quelques oiseaux par-ci, par là, chantonnait entre les branche des arbres. Tout ces bruits agréable lui permettait d'attendre avec patiente, différemment de son habitude...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Sam 3 Déc - 18:12

    La jeune dragonne avait eue un peu de mal à bien apercevoir le dragon, car la blancheur de ses écailles se fondait très bien sur les nuages cotonneux au dessous desquels ils volaient... de loin, elle avait crue au début qu'il était entièrement blanc, mais en le voyant se découper ainsi sur le ciel, elle comprit au bout d'un que son corps était également parcouru de bleu, ce qui lui avait permis de réussir à le distinguer. Le mâle tourna un peu au dessus d'elle, puis descendit à sa rencontre. Rexia ne montra aucun signe de menace envers lui, cependant elle sentit quand-même un peu ses écailles se dresser sur son dos... elle se tenait prête à bondir, à esquiver et à fuir, juste au cas où. Elle n'était pas du genre violente, mais elle savait se montrer prudente, car elle savait que tous ses semblables n'étaient pas de bons dragons. Il était possible que, par exemple, celui-ci ait décidé de considérer cette terre neutre comme son territoire et qu'il vienne pour la chasser.

    Mais non, l'autre dragon se posa avec grâce près d'elle et lui accorda un sourire rassurant... il n'était pas lui non-plus menaçant, et elle se détendit aussitôt, lui rendant à son tour un sourire. Il se présenta sous le nom de Hunar, et lui demanda poliment si il pouvait connaître le sien... le nouveau-venu était plus grand et largement plus musclé qu'elle. La femelle était taillée pour la course et le vol rapide, ses traits étaient fins et élancés, ceux à cause du fait qu'elle faisait partie de la la race dragonnique des austrats... et lui, avec ses larges épaules et son allure imposante, elle supposa qu'il devait être un irlym.

    Comme tout dragon qui se respecte, Rexia se montra très polie... déjà, à son arrivé, malgré la fatigue qui lui engourdissait toujours les muscles, elle se redressa et baissa légèrement le museau dans sa direction. Ce n'était absolument pas un signe de soumission... le fait qu'il soit plus fort qu'elle ne signifiait pas qu'il lui faisait peur... mais juste un signe de salutation. Puis elle se redressa en lui répondant :


    -Bonjour, frère-d'écailles. Je me nomme Rexia, fille de Ronno, dragon rouge, et de Xyria, dragonne verte. Enchantée de faire votre connaissance. Les présentations faites, elle se permit de se réinstaller confortablement dans l'herbe, mais garda le cou dresser, regardant en face le dragon blanc tout en lui répondant : elle effet, et notre sang froid de reptile en a parfois bien besoin.

    Elle remarqua que Hunar était en train de l'observer en détail, cherchant sans doute à graver son image dans sa mémoire... elle le laissa faire sans broncher, et d'ailleurs, elle fit de même. La couleur blanche naturelle du mâle était effectivement contrasté par différentes rayures et dessins de couleurs de différents types de bleus, principalement sur son visage, son dos étant parcouru d'une longue ligne, et quatre cornes de cette mêmes couleurs sortants de son crane. Au début, elle crut que c'était un dragon d'un type particulier, car ses ailes et sa nuque étaient couverts de belles plumes couleurs d'azur... avant qu'elle ne se rende compte qu'en réalité, ce n'était pas des plumes, mais des épines, de grosses plaques d'écailles qui lui donnait cette allure d'oiseau. C'était assez impressionnant : son armure naturelle devait être particulièrement solide.

    Rexia remarqua aussi qu'il portait des bijoux, accrochaient à ses cornes supérieurs, composaient de pierres de rubis et de saphirs, ou tout du moins de roches y ressemblants. Elle supposa qu'il devait posséder un trésor bien garni pour sortir ainsi ses pierres... de son côté, la dragonne n'avait pas à se plaindre, mais elle préférait quand-même garder ses propres richesses bien à l'abri dans sa grotte. Et pour finir, la dragonne plongea son regard ambré dans les yeux de Hunar, et eut l'impression de plonger dans un océan de bleu. Ses yeux étaient profonds, brillants d'intelligence et magnifiques...

    La femelle fit de son mieux pour ne pas détourner le museau, l'air gênée... pour un irlym, il était plutôt mignon, et si elle pensait "pour un irlym", c'était surtout parce qu'elle avait vécue la première partie de sa vie dans une famille d'austrats et la seconde en solitaire, se mélangeant rarement aux autres dragons. Il était le premier qu'elle rencontrait, et elle s'était faite une idée sur eux en écoutant les histoires guerrière de grosses boules d'écailles couvertes de cicatrices... et finalement, elle s'était largement trompée.


    -Et vous, alors, finit-elle par demander, rompant le silence harmonisé par le chant des oiseaux et celui de l'eau qui coule qui s'était installé entre-eux : si ce n'est pas indiscret, que venez-vous faire dans la clairière ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Lun 5 Déc - 20:41

La dragonne, d'apparence fine et élancée devait être une Austrat. Elle se présenta poliment à Hunar, sous un nom qui résonnait encore dans sa tête: Rexia.
Il remarqua que la jeune dragonne le regardait plus en détail, mais il l'avait observé lui aussi donc il resta immobile. Un long silence s'en suivit qui fut brisé par les paroles de Rexia:
-Et vous, alors, si ce n'est pas indiscret, que venez-vous faire dans la clairière ?

Hunar fut surpris de la question mais y répondit quand même:
- Je me dégourdissais les ailes après mon repas, un bref silence coupa la phrase où Hunar regarda autour du lui puis il continua, et j'admirais aussi le paysage...
Il avait l'air géné de cette réponse et le pouvait s'empêcher de bouger sur place en jetant de rapides regards autour de lui. Après quelques minutes d'agitation, il réussit à se calmer et s'alongea lui aussi sur l'herbe, en travers de la clairière. Il réfléchit quelques insants avant qu'un sentiment joyeux ne l'emplisse.
-Cela fait si longtemps que je n'ai pas vu d'autre dragon, s'exclama-t-il avec joie en regardant Rexia, surtout de la race des Austrats, je n'en ai vu que de loin trasnportant des gens sur le continent quand je volais vers ici.

Il continua de regarder la dragonne, toujours empli de ce sentiment de joie intense qu'il ne pouvait refouler. Il ne put s'empêcher de sourire bêtement en tatant l'herbe de ses énormes griffes et la coupant sans faire exprès. Ce qu'il avait dit était vrai. Depuis qu'il avait commencé sa vie de solitaire, il n'avait croisé que très peu de dragon, et seulement de loin. Et avant, le clan où il vivait comportait peu d'Austrat, en tout cas, lui, n'en avait pas vu.
Dans le silence ambiant, il se rappela quelque chose en entendant le bruit de l'eau et demanda alors à la jeune dragonne, content de partager ce qu'il avait découvert grâce à sa curiosité:
-Saviez-vous qu'il y avait un fleuve, juste en desdous de nous? C'est ce qui provoque se bruit d'eau. Moi, j'avais toujours voulut savoir d'où ce bruit provenait!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 6 Déc - 12:12

    Rexia n'avait posée cette question que par simple curiosité, pour avoir en quelque-sorte quelque-chose à dire, car elle commençait déjà se sentir un peu gênée auprès du mâle, comme c'était souvent le cas lorsqu'elle se retrouvait près d'un dragon séduisant. Et bien qu'il sembla surpris qu'elle lui demande ça, il lui répondit en toute honnêteté : en fait, tout comme elle, il avait fait une bonne chasse et était venu pour se dégourdir les ailes, ce qu'elle avait elle-même fait avant d'atterrir ici pour faire une sieste, planant un moment à travers les territoires neutres avant que la fatigue ne l'emporte sur ses fines ailes.

    Hunar finit par l’imiter et s'installa confortablement dans l'herbe juste devant-elle... il était toujours plus agréable pour les membres de leur espèce d'être couché lorsqu'ils discutaient, c'était l'égal pour les créatures bipèdes que d'être assis sur une chaise. Et ainsi, elle était certaine que le irlym ne lui voulait rien de plus qu'une discutions amicale entre membres solitaires de la même espèce, que ce n'était pas un bagarreur qui lui ferait du mal... à travers le langage des mouvements de leurs corps, les dragons savaient très se comprendre les uns les autres. Cependant, le dragon blanc semblait gêné... il creusait des sillons dans la terre avec ses griffes et semblait avoir du mal à croiser son regard. Rexia retint son rire, afin de ne pas prendre le risque de le vexer.

    Comme bien des mâles, en présence d'une femelle, Hunar semblait devenir un peu maladroit. Elle le comprenait : la dragonne était un peu pareil lorsqu'elle était près d'un mâle... sauf que elle, elle avait appris rapidement à mieux se contrôler, car elle avait la fâcheuse tendance à tomber sous le charme de tous les dragons séduisants qu'elle rencontrait.

    Elle continuait, de son côté, à observer le contraste entre le bleu et le blanc sur les écailles de son interlocuteur... elle trouvait que c'était vraiment joli. Avec ces deux couleurs, il lui rappelait un ciel nuageux en été... Hunar finit par oublier sa gêne et rompit le silence d'un ton joyeux, lui disant que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu d'autre dragon...


    -C'est pareil pour moi, je suis une solitaire, lui expliqua-t-elle en faisant un grand sourire. En fait, je crois que depuis que mes parents m'ont chassés de la caverne, je n'ai pas rencontré d'autre dragon... je ne me mélange pas beaucoup aux autres, car je vies assez loin de la capitale. Mais je ne suis pas contre la compagnie d'un de mes semblables, surtout lorsqu'il est aussi mignon que vous. Elle lui fit un clin d'oeil, puis ria un peu, avant de continuer : oui, certains austrats servent de moyens de transport aux bipèdes, c'est pour nous un moyen d'augmenter notre trésor, autant que certains irlyms s'engagent comme gardes du corps, je crois, non ? Mais de mon côté, je ne l'ai jamais fait... j'ai juste portée une fois une... une deux-pattes sur mon dos, car elle était une de mes amies et c'était pour la raccompagner chez-elle.

    Elle avait faillie lui avouer que la deux-pattes qu'elle avait portée était une elfe, cependant elle préféra s'en abstenir... elle savait qu'entre les elfes et les dragons, ce n'était pas la meilleure des ententes, et que certains de ses semblables seraient choqués d'apprendre qu'elle en avait une pour amie. Mais que voulez-vous, Rexia était encore jeune... elle ignorait tout de la raison de cette guerre silencieuse entre leurs deux peuples, et temps qu'elle n'avait pas de raison de les détester, elle ne voyait pas pourquoi elle ne pourrait pas bien s'entendre avec des elfes.

    A nouveau, le silence s'installa entre eux-deux. Le clapotis de l'eau en train de couler chatouiller ses oreilles... ce fut Hunar qui relança une fois de plus la conversation en disant que ce bruit venait d'en dessous d'eux. Rexia ouvrit de grands yeux étonnés, et posa le côté de sa tête par-terre, comme pour écouter... en effet, le bruit de la rivière était plus puissant ainsi. Elle se redressa alors, toute joyeuse. Ce dragon venait de lui permettre de résoudre un mystère que lui triturait les méninges chaque-fois qu'elle venait dans la clairière...


    -Oh, je comprend, dit-elle. J'ai également cherchée longtemps d'où pouvait bien venir ce bruis, mais je n'avais jamais songé qu'il pouvait venir de dessous de mes pattes... quoique, maintenant que vous me le dite, ça me parait logique.

    En effet, la jeune dragonne se demanda comment elle avait pue ne pas s'en apercevoir plus-tôt, que le bruis venait d'en dessous, elle qui se ventait toujours d'avoir une ouïe très fine... a croire qu'il lui restait encore beaucoup à apprendre. Instinctivement, elle gratta un peu le sol avec une griffe, comme si elle cherchait à creuser pour atteindre l'eau... elle se demandait à quoi ça pouvait bien ressemblait, un fleuve sous-terrain. Elle leva à un nouveau le museau vers le mâle, souriant joyeusement, et lui demanda :

    -Comment l'avez-vous découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 6 Déc - 21:07

Il sourit quand à une remarque de la part de Rexia, elle lui fit un clin d'oeil et ria un bon coup. Il étouffa un petit rire de dragon quand elle le regarda avec de grand yeux après qu'il lui ai dit qu'une rivière se trouvait en dessous d'eux. Il fut content de la voir vérifier par elle même en collant sa tête contre le sol. Elle dit qu'après coup, cela paraissait logique, ce qui est vrai, mais on ne s'en serais jamais méfié! Elle demmanda au jeune mâle en souriant joyeusement:
-Comment l'avez-vous découvert ?

Hunar se plongea dans ses pensées pour retrouver son souvenir puis après quelques minutes de réflexion, il répondit :
-En fait en passant devant l'immense cascade, je me suis demmandé d'où venait l'eau. J'ai observé de plus près et j’ai vu que l’eau sortait de la roche, donc j’ai creusé un trou à cet endroit. Et après avoir été arrosé par une grande quantité d’eau, il rit après cette remarque de sa part puis continua joyeusement: je suis entré à l’intérieur et ai découvert le fleuve.

Quand il eut fini sa phrase, il se leva rapidement et s'exclama en regardant Rexia dans ses yeux d'ambres:
-Mais une preuve vaut plus que des paroles! Viens avec moi, je vais te montrer!
Le grand dragon blanc avança lentement vers la forêt, ses pas lourd et puissant se succedant en cadence. Quand il fut arrivé juste en dessous des premiers arbres verdoyant, il se retourna vers la dragonne écarlate. Il resta là, à l'orée de la forêt, les feuilles lui caressant le haut de la tête, berçées par le vent; attendant la réaction de Rexia... Espérant qu'elle vienne. Il lui sourit de ses longues dents blanches puis la fixa, assit sur l'herbe humide, éclairée faiblement par le soleil.
Cette découverte lui avait tellement fait plaisir qu'il avit envie de la faire découvrir à tout le monde! C'est pour cela que cette fois, il se montrerait patient...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mer 7 Déc - 18:40

    C'était en effet vraie, si on ne pouvait pas trouver de rivière aux alentours, et que pourtant on entendait pourtant un bruis d'eau qui coule et que la végétation était luxuriante, il était logique que l'eau devait se trouver en dessous... mais l'ennui, c'est que les dragons étaient comme tous les êtres vivants : lorsqu'un mystère se posait devant-eux, les réponses les plus logiques étaient celles qu'ils avaient le plus de mal à trouver. Hunar lui expliqua qu'il avait été près de la cascade et, voulant savoir d'où venait cette eau qui sortait tout-simplement de la roche, il avait creusé un trou et était arrivé là où le fleuve sous-terrain prenait sa source... en même temps que le mâle, Rexia ria un peu en l'imaginant les écailles dégoulinantes.

    Après qu'il eut terminé son explication, le dragon se redressa brusquement et la regarda dans les yeux... la jeune femelle soutenus son regard d'azur un petit moment, puis finalement, elle baissa un peu le museau, cherchant sans vraiment le vouloir à y échapper. Elle remercia leur déesse, à ce moment-là, de l'avoir fait naître avec les écailles rouges... ainsi, le beau blanc ne pouvait pas voir qu'elle était en train de rougir. Hunar lui dit alors qu'il pensait que les preuves valait mieux que les paroles, et il l'invita à le suivre, il voulait l'emmener voir cette endroit. Heureuse de cette proposition, la dragonne se leva à son tour, étira un grand coup ses quatre membres, afin de faire partir l'engourdissement de sa sieste interrompue. Elle fit par la suite de-même avec ses ailes, dévoilant sans le vouloir leur impressionnante envergure... elle était particulièrement fines et longues, montrant à quelle point Rexia pouvait être taillé pour le vol... puis finalement, elle les rabattit contre ses flans et suivit le irlym en direction de la forêt.


    -J'accepte ta proposition avec joie, lui dit-elle. Passe devant, je te suis...

    Et, tendis qu'il avançait sous la protection des arbres, la femelle le suivit. Hunar avait commençait à la tutoyer, alors elle avait fait de même... loin de l'avoir vexé ou quoi que ce soit, la dragonne trouvait que c'était mieux ainsi. Serte, les dragons étaient très attachés à la politesse, mais leur éducation était quand-même moins stricte que celle des créatures bipèdes... en outre, généralement, Rexia réservait le vouvoiement aux rois et reines, et aux chefs de meute. Pour le reste, elle ne demandait à personne de la vouvoyer, et elle, elle ne vouvoyait que si la personne d'en face faisait de même. Tous les dragons étaient semblables les uns aux autres, à ses yeux, et il n'y avait pas besoin d'utiliser cette formule qui semblait viser à mettre certains membres de cette espèce au dessus des autres.

    Tendis qu'ils avançaient dans la forêt, la femelle dût faire avec les branches qui lui fouettaient les écailles. Son armure naturelle était assez solide pour repousser des tirs de flèches, alors le bois ne pouvait pas la blesser, cependant elle ressentait quand-même de petites douleurs et des chatouilles pas franchement très agréables. Elle aurait préférée y aller en volant, mais elle savait que ce ne serait pas prudent : par la suite, ils auraient dus se poser au milieu des arbres qui risquaient de les blesser, et, au pire, de leur percer les ailes. Tendis qu'elle le suivait, la dragonne observait toujours le dragon... lui, ça devait moins le déranger, car ses écailles en formes de plumes était bien plus épaisses que les siennes.

    Tendis qu'ils avançaient côte à côte, elle put se rendre compte qu'il était encore plus grand que ce qu'elle avait pensée au début : Hunar était plus grand qu'elle d'au moins une longueur de cou de dragon. Cependant, elle avait l'impression d'être légèrement plus longue que lui au niveau de la queue... chacun était taillé pour quelque-chose de différent, lui semblait pouvoir briser des montagnes alors que elle était faite pour fendre les cieux. On ne pouvait pas imaginer deux dragons plus différents l'un de l'autre que ces deux-là... et pourtant, Rexia appréciait la présence du mâle, elle le trouvait très sympathique. Elle commençait déjà à le considérer comme un ami...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mer 7 Déc - 22:04

Rexia se leva pour se dégourdir les pattes puis les ailes et s'exclama avec joie:
-J'accepte ta proposition avec joie. Passe devant, je te suis...

Hunar comme elle l'avait parti devant, à travers les arbres, se faufillant habilement, malgré sa grande taille, entre les branches et les plantes. Ses pas se succédèrent rapidement, enjambant plantes et arbres abattus. L'air fouettait ses longues écailles blanches en formes de plume d'oiseau, sifflant à ses oreilles. Le jeune mâle et Rexia parcoururent une bonne distance à pieds ou plutôt à pattes avant d'enfin sortir de la forêt. Ils débouchèrent sur la grande falaise, laissant place à l'infini s'étendant jusqu'au lointaine île des dragons.
Hunar s'approcha du vide, la grande cascade s'étendait près de lui. Il déploya ses grandes ailes et en quelques puissants coup de ces larges éventails, il décolla rapidement du sol. Il tournoya au dessus de la dragonne en s'exclamant:
-Viens, décolle!

Le jeune mâle s'approcha lentement de la cascade puis en passant juste au dessous, effleura l'eau de son aile, envoyant de grande gerbe d'eau sur la dragonne, qu'il considérait dors et déjà comme son amie. Il envoya un rire draconique à la jeune dragonne puis se rapprocha du trou qu'il avait creusé autrefois. Des traces de griffes étaient toujours présentes sur la parois rocheuse. Hunar s'en rapprocha prudemment avant de reussir à y entrer. Il effectua un difficile demi-tour dans l'étroite galerie puis sorti la tête à l'extérieur pour pouvoir crier à son amie:
-Je me recule, entre!

Hunar fit marche arrière dans la galerie et attendit que sa nouvelle amie entre. Il pensa qu'elle devrait y arriver plus facilement que lui, car sa taille était plus petite que la sienne. Il cligna plusieurs fois des yeux, aveuglé par les éclaboussures d'eau se cognant contre la roche. Il attendit de voir la couleur écarlate de la jeune Austrat apparaitre devant ses yeux, les pattes dans l'eau tiède du fleuve se heutant contre ses chevilles provoquant un petit clapotis.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mer 7 Déc - 23:15

    Le mâle avançait vite malgré son imposante stature... en fait, alors que elle se contentait de contourner les obstacles à la manière d'un serpent, lui, même les gros troncs abattus ne l'arrêtaient pas, et si il ne se contentait pas de passer par dessus, il les brisait sous sa masse, et permettait ainsi à Rexia d'avancer plus facilement. Et lorsqu'ils ressortirent, ils se retrouvèrent face au néant, ces falaises abrupts qui ne semblaient pas avoir de fin. La jeune dragonne tourna un peu sa tête vers le nord... dans cette direction, à tout juste une heure de vol, peu après avoir repassé la frontière du pays des dragons, se trouvait sa caverne, à flan de ce trou infini. Ce n'était serte pas un très beau paysage à observer le matin lorsqu'on sortait du sommeil, mais là, au moins, personne ne pouvait venir la déranger, sauf d'autres dragons qui viendraient lui disputer son trésor et sa caverne, ce qui n'était, jusqu'à aujourd'hui, jamais arrivé...

    Dans un fracas aquatique et rocheux, la cascade se précipité hors de la roche et dans le vide pour finir sa course Liëtar seule savait où... Hunar fut le premier à prendre son envol, et elle resta un petit moment au sol, à admirer le mouvement de ses plumes-écailles dans les airs, avant de le rejoindre. Un seul ample battement de ses longues ailes suffit à la dragonne pour s'élever aussi haut que lui, puis elle le suivit en direction de la cascade. Elle aurait pue le dépasser sans faire beaucoup d'effort, mais pour le moment, c'était lui le guide. Il passa à travers le trou qu'il avait creusé derrière la cascade et en profita au passage pour donné un coup dans l'eau pour asperger la dragonne... Rexia en ria de bon coeur avec lui en s'essuyant le museau, mais se dit dans un coin de sa tête qu'il ne perdait rien pour attendre. Puis, après son invitation, elle le rejoignit.

    Cependant la jeune femelle due se montrer prudente... si Hunar se prenait dans la cascade, son armure écailleuse le protégerait, mais elle, elle ne pouvait compter que une membrane de peau presque translucide et des os fins. Si le torrent réussissait à la happer, elle était presque certaine qu'elle se ferait briser les ailes... alors, à la manière d'un lézard de rocher, elle s'accrocha avec ses serres à la falaise, et avança en se rétrécissent le plus possible, le ventre contre la pierre. Instinctivement, lorsqu'elle s'approcha, elle déploya devant ses yeux et ses naseaux une membrane de peau transparente... ça lui permettait normalement de voir et de ne pas être dérangée lorsqu'elle nageait sous l'eau. Pour se glisser à travers le trou dans lequel elle pouvait passée sans la moindre difficulté, mais qui avait les bords humides et glissants, elle s'aida des marque dessinées par les anciens coups de griffes de son ami, dont les pattes étaient serte plus grandes que les siennes, mais auxquelles elle pouvait quand-même s'agripper. Enfin, elle pénétra entièrement à l'intérieur de la montagne.

    Elle passa devant Hunar qui s'était reculé le plus possible contre la parois pour la laisser passer, en inclinant la tête et en lui disant d'un ton un peu plaisantin :


    -Merci, jeune-homme, vous êtes bien aimable.

    ... et elle s'enfonça de plus en plus dans le trou que le mâle avait creusé, sentant ses pattes s'enfoncer dans du liquide. Elle sentait un courant qui la caresser, mais pas assez puissant pour renverser un dragon adulte. Il fallut laisser quelques secondes à sa vue perçante pour qu'elle puisse s'habituer à la nouvelle obscurité, et lorsque ce fut fait, elle tomba devant un spectacle qui la laissa sans voie...

    Il y avait, en effet, un fleuve qui coulait juste à ses pattes, suffisamment rapide pour déséquilibrer un humain mais pas assez pour ressembler à plus qu'une simple caresse à un dragon. Les parois qui les entouraient n'étaient pas sans rappeler sa propre grotte... toute en pierre brune, remplit de nombreuse stalagmites et stalactites, qui faisait ressembler l'endroit à une gueule géante garnie de crocs, et don certaines se rencontraient et formaient des colonnes.


    -C'est, marmonna-t-elle... très beau. Je n'avais pas imaginée qu'un telle endroit puisse exister...

    Elle l'admira encore un peu... puis tourna un regard brillant de malice en direction de Hunar. Elle leva alors la queue et donna un puissant coup dans l'eau, ce qui eut pour effet de lever une explosion de gerbes aquatique et d'asperger le museau du mâle. Et ria et s'exclama :

    -Je crois bien que je te devais ça !

    Puis elle tourna à nouveau son regard vers les longues galeries, un sourire rêveur flottant sur son museau. Elle ne put s'empêcher de baisser la tête vers l'eau et d'en goûter quelques gorgées... c'était de l'eau douce, et tiède, une température idéal pour des reptiles au sang froid comme-eux. Elle se redressa et lui demanda :

    -Jusqu'où as-tu visité ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Jeu 8 Déc - 19:59

Rexia lança au jeune mâle une remarque en plaisantant puis après s'être accoutumé à l'obscurité, elle resta bouche bée devant le décor qui s'offrai à elle. Elle dit à Hunar qu'elle n'aurait jamais pensé qu'un tel endroit existait, c'est vrai que lui aussi ne l'aurait jamais imaginé avant de le découvrir. Après avoir admiré le tunnel noir, elle arrosa Hunar avec l'eau du fleuve, en guise de petite vengeance puis rit un bon coup, tout comme le jeune dragon. Elle but une gorgée d'eau avant de s'exprimer enfin:
-Jusqu’où as-tu visité ?

Hunar se souvint de l'humain qu'il avait rencontré, de son aventure, mais aussi qu'il n'était jamais allé jusqu'au bout#
-Je ne suis pas allé jusqu'au bout Répondit-il, mais j'adorerais savoir où ce fleuve prend sa source! On peut y aller ensemble si tu veux!
Il sourit puis commença à avancer, les pattes dans l'eau, observant le paysage obscur du fleuve. Sa couleur blanche, malgré l'obscurité, ressortait sur les murs rocheux. Ses yeux maintenant habitués à l'obscurité ambiante scrutaient la pierre brune constituant les murs et les stalactites tombant du plafond en miroitant le peu de lumière présente dans le sombre tunnel. Il brisait tous les obstacles présents sur ton passage, stalactites et stalagmites tombaient en morceau sur ses épaisses écailles faisant frissoner le grand dragon bleuté.

Il s'arêta après quelques minutes de marche à une allure modéré, voulant se retourner dans ce tunnel ténébreux. Il se contortionna pour pouvoir arriver à cet exploit et finit même le museau dans l'eau tiède. Il releva rapidement la tête, secoua le bout de son nez et observa devant lui pour voir si il croisait le regard d'ambre de la dragonne... Mais quelques chose attira d'abord son attention, en marchant, il n'avait pas remarqué ceci: les murs étaient maintenant couvert d'une épaisse couche de mousse et de champignon luminescent qui éclairaient la tunnel de leurs douces lumières bleutés se reflétant sur les longues écailles blanches du jeune mâle. L'eau avait de magnifiques reflets azur et était devenue un peu plus fraiche qu'avant mais aussi était aussi transparente qu'un pur morceau de cristal. Il resta quelques temps sans rien dire puis s'exprima enfin:
-C'est magnifique! Je n'avais jamais vu ça avant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Lun 12 Déc - 20:23

    Hunar lui dit qu'il n'était pas allé jusqu'au bout de la galerie, et lui proposa de l'accompagner, afin que les deux dragons aillent ensemble découvrir où le fleuve sous-terrain prenait sa source... la jeune femelle fut séduite par l'idée de cette aventure, et elle opina du museau pour montrer son approbation. Les deux grandes créatures écailleuses partirent donc, s'enfonçant dans les ténèbres de la galerie dans laquelle ils s'engoufrèrent, Rexia suivant le dragon blanc qui, tout comme dans la forêt, s'occupa de lui dégager un passage en brisant les obstacles qui lui barraient la route et dont elle n'aurait pas pue se débarasser sans lui. Il lui faisait gagner beaucoup de temps, car ainsi, elle n'avait pas à les contourner. Le noir autour n'eux était maintenant complet, mais heureusement, les dragons étaient une race douée de nyctalopie, c'est à dire la faculté de voir dans le noir. Contrairement aux nains et aux humains, et de même que les elfes, ils pouvaient parfaitement distinguer leur environnement, même si, bien-sûr, certains détails leur échappaient... Rexia devait faire attention à ne pas buter contre le pied d'une stalacmite ou de ne pas s'enfoncer la patte dans une fissure... et avançaient en profitant de ce paysage de pierre.

    La femelle ne savait pas ce qu'il en était pour son ami, mais elle, elle se sentait vraiment à l'aise dans cette caverne... serte, elle était une dragonne, et de ce fait elle était liée au ciel, cependant elle était née et avait toujours vécue sous terre, au milieu d'une grotte telle que celle-ci. Dans les galeries, elle ne pouvait pas se dégourdir les ailes, cependant elle se sentait comme protêgée, à l'abri des danger du monde extérieur. Les sens des dragons étaient tellement développé qu'ici, ils auraient pus entendre le bruis d'un feuille tombant sur la roche, se répercutant en écho... ici, aucun prédateur, aucun être à deux-pattes ne pouvait les prendre par surprise, et il leur suffisait de cracher leur souffle ardent droit devant-eux si ils sentaient un ennemi, carbonisant tout sans qu'ils n'aient le moyen de se mettre à couvert.

    L'eau devenait de plus en plus froide au fur et à mesure qu'ils avançaient, et l'on pouvait supposait que ça voulait dire qu'ils se rapprochaient de leur but. Rexia s'immobilisa en même temps que Hunar, et juste à temps, car elle avait faillie lui rentrer dedans. Elle observa avec curiosité, la tête un peu penchée sur le côté, le mâle se contortionner, essayant tant bien que mal de se retourner... c'était en effet utile d'être imposant et puissant, mais ça rendait difficile les demi-tours sur ce genre terrain. La dragonne mit une patte devant son museau, essayant de retenir son rire, tendis que son ami se redresser en sortant la tête de l'eau et en se secouant pour se débarasser des goutes qui couraient sur ses écailles. Hunar reprit un peu ses esprits, puis s'intéressa à la lueur qui attira également le regard de la femelle, à sa droite.

    Sur les murs, un tapis de lichens s'était formé, une plantes et différents champignon qui avaient l'étrange et naturelle faculté de briller dans le noir, d'une lueur suffisante pour que n'importe quelle créature puisse déjà un peu mieux distinguer la caverne. Le tapis brillant prenait sa source au plafont et descendait jusque dans l'eau, offrant au liquide une transparence absolument incroyable, et donnant aux deux dragons l'impression qu'ils marchaient dans du cristal. Rexia souria... tout-cela lui rappelé des souvenirs. Hunar dit que c'était la première fois qu'il voyait une chose pareil...


    -Moi, si, avoua la femelle en passant une griffe sur un champignon, comme pour la caresser, mais pas assez fort pour arracher le chapeau. Mais c'était il y a longtemps, je n'étais qu'une dragonnette. La caverne où je suis née possédait une galerie qui s'enfonssait sous terre, et mes frères, ma soeur et moi-même, nous adorions l'explorer. Au bout de quelques mettres, le même genre de champignon commençait pousser... il ne semble pouvoir naître que dans les endroit obscur. Mais j'avoue que je n'en avais jamais vue d'aussi brillant, sans doute parce que nous ne nous enfoncions jamais vraiment très loin... elle leva le museau vers le plafont... nous devons surement êtres loin sous la surface.

    Le jeune dragonne baissa à nouveau le regard en direction de Hunar, le museau éclairé d'un sourir rayonnant. Elle voulait le remercier de lui avoir fait découvrir cet endroit... cependant, elle fut coupée dans son élan en voyant les reflet que la lumière naturelle du lychen créait sur les écailles du Mâle... c'était absolument magnifique.

    Les lumière semblaient danser entre les effets que créaient l'union du bleu et du blanc sur son corps... cela était, en réalité, dû à l'eau. Les deux dragons y créaient de petites vaguelettes avec les mouvements de leurs membres et de leurs queue, et les mouvement se réfléchissaient directement sur les écailles de Hunar et donnait à Rexia l'impression qu'il était en train de se mouvoir dans un filer de lumière.


    -Wouah, tu devrais te voir, là, maintenant ! Lui dit-elle au bout d'un moment. Le mouvement de l'eau créait un jeu de lumière sur tes écailles vraiment étonant, tu ressemble presque à une mer d'écumes blanches vivantes. C'est vraiment très beau...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 13 Déc - 20:25

Elle s'exclama qu"elle avait déjà vu cela dans son enfance, en s'enfonçant dans la cavernere qu'elle habitait autrefois, mais elle n'en avait jamais vu d'aussi brillant. Elle supposa qu'ils étaient très loin sous la surface d'où leur forte bioluminescence. Hunar observa le plafond, il avait l'impression que le soleil, la forêt, la surface étaient tout près.
Hunar observa Rexia avec de grands yeux, surpris, la dragonne le fixait avec une expression étrange. Il comprit enfin la raison quand elle s'exclama:
-Wouah, tu devrais te voir, là, maintenant ! Le mouvement de l'eau créait un jeu de lumière sur tes écailles vraiment étonnant, tu ressemble presque à une mer d'écumes blanches vivantes. C'est vraiment très beau...

Hunar fut surpris. Il courba le coup pour pouvoir se regarder et observer ce qu’elle disait « très beau ». De magnifique reflet azur dansaient sur ses écailles blanches, c’était la lumière bleuté qui se miroitait dans l’eau pour ensuite atterrir sur ses écailles leurs donnant un aspect aqueux, exactement comme Rexia avait dit : « une mer d’écume blanches vivantes » ou encore comme les veinures de nacre du marbre qui striaient cette roche lisse.

Une petite stalactite tombée du plafond après une courte secousse le sortit de sa fascination. Il mit ensuite quelques temps à retourner à la réalité et ouvrit grand les yeux.
-Mais… Pourquoi une secousse ?!! S’exclama-t-il surprit avant de continuer : Nous somme si profond sous terre. Il faudrait qu’elle soit forte pour pouvoir nous atteindre !
Il regarda Rexia puis affirma :
- Continuons ! Si nous voulons savoir l’origine de ceci, nous devons d’abord sortir de cette caverne souterraine !

A ces paroles Hunar se retourna, avec autant de mal et de ridicule qu’avant puis se remis à courir, les pattes dans l'eau de cristal. L’eau se rafraichissait de plus en plus et la lumière de la végétation ambiante diminuait peu à peu, ils ne devaient pas être loin de la source de ce fleuve, et donc de la sortie ! Ses pas se succédaient régulièrement, résonnant dans l'étroite caverne. Poussé par la curiosité et l’envie de découverte, le jeune mâle continuait son chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 13 Déc - 22:48

    Hunar plia son cou afin d'observer ce que la dragonne lui avait dit, et elle, elle fit de-même, observant son propre ventre pour voir si le même effet se créait sur elle... mais bien que ses écailles de rubis réussissait à refléter la lumière azur des végétaux, ce n'était pas aussi précis que sur le mâle. Elle, elle était rouge, ça ressemblait plutôt à des zones d'ombres, une valse entre la lumière et la nuit qui gigotaient sur elle... mais son ami, lui, il était blanc, ce qui aidait les lueurs à se faire voir. Les veinures sur fondaient parfaitement sur sa couleur naturelle et le faisait ressembler à un fantôme... alors Rexia releva le museau et continua à l'admirer à lui, voulant le plus longtemps possible observer ce magnifique jeu de lumière...

    Les coussinets sensibles de la dragonne ressentirent à peine la secousse qui fit trembler la galerie... peut-être était-elle trop occupée à regarder ce qu'il se passait sur le corps de Hunar. En tout les cas, celle-ci fut assez puissante pour fissurer le pied d'une des stalactite qu'il y avait au dessus d'eux et la faire tomber. Elle s'écrasa dans l'eau entre les pattes des deux amis, et Rexia sursauta en reculant brusquement, le museau, qui était à ce moment-là pointé vers l'avant, éclaboussé. Voir tomber cette chose juste devant son nez en forme de bec lui avait fait peur... et pour cause : sous l'eau, la pointe s'était plantée dans la roche, et elle avait été à deux écailles de se la prendre sur la tête. Elle se remit cependant rapidement de ses émotions, et observa alternativement le sol et le plafond, qui étaient assez éloignés l'un de l'autre pour que les deux dragons puissent se dresser droit sur les pattes de derrière à la façon des humains. Chaque stalactites qui tomberaient de cette hauteur aurait une sacrée vitesse... sur le coup, la femelle avait vraiment l'impression d'être dans une mâchoire géante, prête à se refermer sur elle...

    Hunar proposa de continuer... ils avaient maintenant deux mystères à éclaircir : le premier, trouver la source du fleuve sous-terrain, et le second, trouver d'où pouvaient bien provenir des secousses assez violentes pour faire tomber des stalactites à cette profondeur. A nouveau, il se retourna et repartit, au pas de course, cette-fois. La jeune femelle le suivit, mais elle ne pouvait s'empêcher de lever régulièrement les yeux au plafond...


    -Tu sais Hunar, commença-t-elle à lui dire... mon armure naturelle d'écaille est bien moins développée que la tienne. Je suis taillée pour la vitesse et donc plus légère que toi. Tes plumes te protégeront, mais moi, je sens que si je me prend une pluie de stalactites sur le dos, je n'y survivrais pas... je ne dis pas ça pour qu'on abandonne notre exploration, bien au contraire, mais soyons plus prudents, d'accords ?

    Le mâle courait, et Rexia faisait de même, n'ayant aucun mal à rester prêt de lui. En fait, les pattes de la jeune austrat semblaient à peine frôler le sol sans jamais vraiment le toucher, comme si elle volait en pleine course avec les pattes et sans déplier les ailes. Elle se déplaçait avec une grande légèreté, malgré le poids naturel de sa race qu'elle pouvait peser. Des rideaux de goûtes d'eau se levaient à chaque pas des deux maîtres de la terre et du ciel, tel une légion d'honneur levant les armes au passage de leurs chefs. La dragonne était toujours inquiète... mais elle ne put d'empêcher de s'amuser et de rire pendant qu'ils avançaient de cette façon, en patogeant dans l'eau comme une dragonnette à peine sortie de l'oeuf.

    Le fleuve devenait de plus en plus froid et engourdissait ses membres... cela lui faisait supposer qu'ils s'approchaient de plus en plus de la source qu'ils recherchaient. Alors la dragonne voulue pousser le jeu un peu plus loin... elle passa sur le côté de la caverne, là où il y avait moins de stalactites, et dépassa le dragon blanc. Lorsqu'ils furent côte-à-côte, elle lui proposa en criant, afin de surpasser le bruit de leurs pas fracassants la surface de l'eau :


    -On fait la course ? Le premier arrivé à la source ?

    Et, sans attendre sa réponse, elle accéléra encore et prit la tête. Ce coup-ci, elle n'avait plus son ami pour lui dégager la voie, mais elle se contentait simplement de contourner ou de sauter par-dessus les obstacles avec la même aisance qu'un serpent. Elle jetait régulièrement des coup-d'oeil à Hunar... elle s'était toujours demandée à quelle vitesse pouvait bien courir un irlym...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mer 14 Déc - 13:23

La jeune Austrat, fit par à Hunar de ses inquiétude quand aux stalactites qui pourraient tomber prochainement du plafond, comme celle de tout à l'heure. Le jeune mâle sentait l'inquiétude dans sa voix surtout quand elle demmanda d'être plus prudent. Hunar fit la moue puis sourit, un sourire qu'elle ne pouvait voir.
-D'accord! Nous ferons plus attention! s'exclama-t-il. Mais ne t'inquiète pas, j'ai de bon reflexe; je te protègerai!
La dragonne, joueuse, dépassa Hunar sur le côté. Quand elle fut bien à côté de lui, elle cria pour qu'il l'entende:
-On fait la course ? Le premier arrivé à la source ?

La dragonne dépassa le jeune mâle et partit comme une fusée, esquivant agilement tout les obstacles par de petit saut ou des maneuvre habile, un peu comme un serpent. Hunar eut le sourire aux lèvres et accéléra l'allure, si l'Austrat était faite pour le ciel, lui il l'était pour la terre. Ses pas se succédèrent de plus en plus rapidement, le vent fillait sur ses écailles en sifflant à ses oreilles. La dragonne courait vite, mais pas aussi vite que lui! Il se rapprochait au fur et a mesure, de plus en plus près de son amie. Quand il fut arrivé près d'elle il lui sourit et s'écria assez fort pour qu'elle l'entende avec un ton plaisantin:
-Plus vite Rexia, tu traine!

Après ces paroles, il accéléra de nouveau et passa devant la dragonne écarlate, dégageant de nouveau le passage des divers obstacles.
-Je suis imbattable sur terre! Comme tu l'es dans le ciel!
Ses paroles se perdirent dans le vent devant lui, Rexia ne l'avait peut être pas entendu, mais ce n'était pas grave. Pour le moment, il s'amusait bien!
Tout à coup une lumière ébloui Hunar, la sortie! Il mit quelques temps à s'habituer à l'itense lumière du soleil malgré le fait qu'elle soit filtrée par les arbres, il s'entait sous ses pattes, une herbe humide et douce. Quand il put de nouveau voir, il observa son environnement: c'était une forêt aux immenses arbres verdoyants tamisant légèrement la lumière environnante.
Il se retourna, pour regarder Rexia et lui sourit en disant:
-C'est moi qui est gagné!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Ven 16 Déc - 18:36

[Désolée pour le retard, Hunar]

    Le grand dragon mâle lui dit que même si d'autres stalactites tombaient du plafond, il serait là pour la protéger... cela fit sourire Rexia. Elle ne connaissait pas Hunar depuis bien longtemps, mais ce dragon avait déjà l'art de rassurer la jeune femelle, et elle ne doutait pas qu'en cas de danger pour elle, il n'hésiterait pas à la secourir... enfin, dans la condition qu'elle en ait besoin, comme par exemple lors d'une pluie de stalagmites. Après, pour le reste, la femelle était peut-être jeune, mais elle était capable de se défendre, même en tombant face à un adversaire plus puissant qu'elle. Si un jour, elle tombait sur un ennemi avec le gabarie de son nouvel ami, par exemple, elle saurait se débarrasser de lui en se servant de la ruse plutôt que de ses muscles pour avoir le dessus. La dragonne avait déjà sue prouver à maintes reprises qu'elle savait se montrer aussi rusée qu'une petite renarde...

    Elle filait aussi vite que ses longues et fines pattes le lui permettaient... au fil de sa progression, Rexia sentait que l'eau dans laquelle elle pataugeait devenait de plus en plus fraîche. La source ne devait plus être loin, et d'ailleurs, dans le vent qui lui caressait les écailles pendant sa course, elle sentit l'air frai de l'extérieur, qui n'était pas souillé par l'odeur de renfermer que l'on pouvait sentir généralement dans ce genre de caverne... la dragonne prit ça pour la preuve que le fleuve sous-terrain prenait sa source à l'extérieur de ce réseau, et donc, ils n'allaient surement pas tarder à déboucher sur une sortie et sur le monde de la surface...

    La femelle pourpre sursauta en entendant derrière-elle la voie de Hunar, qui venait de la rattraper et qui lui disait qu'elle traînait... il la dépassa avec aisance et continua le chemin en défonçant de nouveau tout ce qui pouvait se trouver sur son chemin. Rexia ne s'était pas doutée que les irlyms pouvaient courir aussi vite... en fait, elle avait complètement oubliée que leurs musclés ne servaient pas seulement à donner de puissants coups de griffes, et que les membres de l'espèce de son amis étaient fais pour la terre. Cependant, loin de se montrer mauvaise joueuse, cela lui arracha un nouveau rire amusé... elle était heureuse de voir que cela signifiait qu'elle allait avoir droit à un véritable défit. Si elle réussissait à gagner, elle pourrait être vraiment fière d'elle !

    Alors elle accéléra encore le pas... jamais elle n'avait courut aussi vite et aussi longtemps. Comme l'avait si bien soulignait Hunar, elle était surtout une dragonne du ciel, elle ne se déplacé pas aussi souvent à pattes qu'elle ne devrait le faire, peut-être... finalement, elle fut incapable de rattraper son ami. La mâle blanc franchit le premier la sortie de la caverne, et elle, elle suivit de quelques mètres. Rexia était tout essoufflée, et elle mit un moment à répondre à son camarade de jeu :


    -Oui... tu... as gagné... félicitation. Laisse-moi... deux minutes... je reprends... mon souffle...

    La dragonne releva la tête et observa un peu les alentours. Son coeur battait la chamade, mais elle savait que ça passerait vite. Le duo venait de déboucher dans une forêt verdoyante, où l'éclat de la végétation lui faisait penser à de nombreuses émeraudes sous les rayons dorés du soleil, qui se levait haut dans le ciel. Ils n'avaient, de toute évidence, pas passé plus d'une demi-heure dans la caverne... la dragonne se retourna et fit la sortie qu'ils avaient empruntés. Elle n'était pas plus grande que l'entrée de la tanière d'un ours, difficile de croire que tout un réseau de galerie pouvait se trouver derrière...

    Une fois qu'elle fut à nouveau capable de parler normalement, Rexia se tourna à nouveau vers son ami, lui souriant à pleine dents. Sa poitrine se soulevait encore un peu rapidement, mais au moins, elle arrivait à nouveau à respirer normalement...


    -Je l'avoues, tu es sans le moindre doute le plus rapide de nous-deux, lui dit-elle, encore toute joyeuse du jeu qu'ils venaient de faire ensemble. La prochaine-fois, j'y réfléchirais à deux fois avant de défier un austrat.

    Elle lui adressa un clin d'oeil amicale, puis fit quelques pas au milieu des arbres. L'herbe humide lui chatouillait les pattes, et le fleuve qu'ils avaient suivis continuait encore plus loin... elle supposait que si ils continuaient à avancer dans cette direction, ils finiraient par tomber sur un lac où il devait prendre sa source. Elle regarda autour d'elle... et finit par demander :

    -Tu sais où nous sommes ? Marcher sous-terre à complètement détraquer mon sens de l'horiantation, et je ne reconnais pas cette forêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Lun 19 Déc - 12:20

[c'est pas grâve Rexia! Moi aussi je suis en retard... XD]

Rexia félicita le jeune mâle pour sa victoire et lui demanda de la laisser reprendre son souffle. Elle observa le paysage, attendant que sa respiration redevienne normale puis dit toute joyeuse qu'Hunar était sans nul doute le plus rapide d'eux deux. Elle lui adressa un petit clin d'oeil amical puis ils reprirent leur periple, maintenant au milieu d'une immense forêt où coulait le fleuve qu'il avait traversé sous-terre. Au bout d'un petit moment de marche à une allure modéré, ils arrivèrent à un lac où le fleuve prenait sa source, les rayons de soleil miroitaient dans l'eau cristaline, lui donnant des reflet d'or. Elle finit par demander:
-Tu sais où nous sommes ? Marcher sous-terre à complètement détraquer mon sens de l'horiantation, et je ne reconnais pas cette forêt.

Hunar réfléchit en regardant autour de lui, il observait chaque détail du paysage qui les entourait. Après quelques minutes de réflexion, il prit enfin la parole:
-Je ne sais pas vraiment... Répondit-il en laissant un petit silence à la fin de sa phrase. Mais je supose que nous somme chez les elfes, une forêt aussi verte ne peut être qu'a eux! Et c'est ce que je pensais la dernière fois que j'ai exploré le lac.
Le grand dragon s'approcha un peu plus du lac, on aurait un énorme mirroir posé au sol. Si l'on regardait bien, à travers la lumière et les reflet, on pouvait voir une multitude de poissons colorés ayant diverses formes et tailles, nager entre les plantes aquatiques ou encore se cachant à la vue de la tête massive aux dents acérées d'Hunar.

Un bruissement de feuillage se fit entendre et tous les poissons disparurent en un instant, ne laissant dans l'eau que la vue de quelques algue verte et de nombreux rochers plus ou moins, petit et percés de trou. Le jeune mâle se retourna pour observer autour de lui, cherchant de ses yeux perçants son origine. Un autre bruit se fit entendre, il le chercha de nouveaux, entre les branches et les feuillages épais, derrière les tronc massif, mais il ne trouva aucune trace de quoi que ce soit.
-Qu'est ce que s'était?! Demanda-t-il à son amie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 20 Déc - 9:50

    Selon Hunar, une forêt aussi verte que celle dans laquelle ils se trouvaient actuellement ne pouvait appartenir qu'au pays des elfes... et la jeune femelle due reconnaître qu'elle était d'accord avec lui. Elle n'avait eue l'occasion d'entrer dans le pays des bipèdes aux oreilles pointues qu'une seule fois dans sa vie, mais elle s'était rapidement aperçue que la nature de leur monde était la plus pure que l'on puisse imaginer. Rexia sourit... au fond, elle n'était pas mécontente d'être revenue ici. Avec un peu de chance, elle pourrait recroiser sa jeune amie, Isil, la princesse des elfes. Elles étaient devenues amies après que la dragonne ai aidée la jeune hybride à quitter le royaume des nains, où elle était entrée par accident, mais elles ne s'étaient pas revues depuis un moment.

    Le dragon blanc fit quelques pas en direction du lac, et la femelle le suivit. L'eau était aussi clair et pure qu'un miroir de cristal, et leurs reflets leur rendaient leur regard perçant. Leurs doubles dans l'eau semblaient se mouvoir, ils semblaient presque avoir leur propre vie... en faite, c'était à cause des poissons qui se tortillaient en dessous d'eux. Rexia se lécha les babines, une lueur gourmande s'allumant dans son regard... ça tombé bien, cette marche sous-terraine lui avait ouvert l'appétit, et certains de ces poissons était assez gros pour lui servir de quatre-heure. La dragonne attendit qu'un gros spécimen aux écailles vertes, rayées de bleu, n'entre dans son propre visage qu'elle voyait dans l'eau... et, vive comme un martin-pêcheur lorsqu'il plonge, elle jeta sa tête en avant et entra le museau dans l'eau... mais ses mâchoires claquèrent dans le vide.

    Le poisson l'avait vu arriver et s'était enfuit avant qu'elle n'arrive à le gober. Rexia ressortit la tête de l'eau en se secouant, éclaboussant un peu... mais cette-fois, sans le faire expré... son ami à côté d'elle, et éternua à cause de l'eau qui lui était rentrée dans les naseaux. Elle avait été tellement vite que sa peau translucide qui les lui protégée n'avait pas eue le temps de se déployer. Déçu, elle observa son poisson s'enfuir et disparaître vers le centre obscur du lac... puis elle fit un sourire un peu gêné à Hunar. Elle devait avouer qu'elle était beaucoup moins douée à la pèche qu'à la chasse. Elle n'eut cependant pas le temps de le lui expliquer...

    Tout comme-lui, elle repéra un bruit qui l’interpella. Un bruis infime, à peine plus puissant qu'un souffle de vent dans les arbres... au début, la dragonne rouge crue d'ailleurs que ce n'était que ça... jusqu'à ce que ça recommence, un bruit que des oreilles qui ne seraient pas celles de dragons auraient du mal à entendre, et qui était plus que suspect, vu qu'à ce moment-là, le vent ne soufflait pas. Rexia se mit sur la défensive, les griffes sorties et les écailles dressées... Hunar lui demanda ce que c'était, et elle dressa le museau en l'air. Elle sentit l'odeur des plante, des arbres, de l'eau... et l'infime parfum des aiguilles de sapin... ce qui était bizarre, car il n'y avait pas de sapin, près d'eux. La femelle connaissait cette odeur, elle n'en oubliée jamais une, même si ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas sentie...


    -Des elfes, chuchota-t-elle. Je ne sais pas combien, mais je sais que ce sont des elfes.

    Elle regarda autour d'elle, essayant de repérer une ombre, un mouvement... mais dans cette forêts, les elfes étaient dans leur élément, et ils étaient invisibles, même aux yeux des deux prédateurs. Généralement, leurs deux espèces ne s'entendaient pas, mais elles se contentaient de s'ignorer, pas de se faire du mal, alors, logiquement, les deux-pattes auraient dus passer leur chemin... mais ils étaient toujours-là, elle le sentait... et c'était plutôt inquiétant...

    -Nous devrions peut-être...

    Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase : un sifflement se fit entendre dans l'air, et elle sentit quelque-chose de piquant entrer en impact à la base de son cou, juste après son épaule. Elle poussa un rugissement de douleur... la dragonne venait de recevoir une flèche. C'était assez bien visé, le tireur avait su trouver un endroit assez menu pour que les écailles ne puisse repousser le projectile... mais heureusement, ce n'était pas un endroit où la blessure était mortelle... douloureuse, serte, mais pas mortelle.

    Rexia résista à l'envie de se dresser sur les pattes de derrière en même-temps de pousser son rugissement... ce genre d'action serait dangereuse, car elle dévoilerait son coeur à l'ennemi... et se reprocha un peu d'Hunar, collant presque ses écailles contre les siennes. Ainsi, ils pouvaient se protéger l'un l'autre... un autre vibrement se fit entendre dans l'air, mais cette fois-ci, la dragonne réussit à l'intercepter : elle fit claquer sa queue en l'air comme un fouet et brisa la flèche en deux avant qu'elle ne touche son ami. Les deux morceaux tombèrent dans l'herbe. La pointe était barbelée et semblait spécialement taillée pour pénétrer et rester plantée dans les écailles. Elle avait déjà vue ça quelque-part...


    -Des tueurs de dragons ! S'exclama-t-elle, se souvenant qu'elle avait déjà eu à faire à ce genre d'assassin... sauf que ceux qu'elle avait due affronter, c'était des humains, pas des elfes. Fait attention à toi, ces lâches sont fourbes !

    A nouveau, des mouvements infimes se firent entendre dans les arbres, mais il était trop difficile de les repérer exactement... la dragonne avait envie de le faire, mais elle se demanda si c'était une bonne idée d'essayer de se servir de leur souffle de feu. Cela tiendrait les ennemis à distance, mais si la rumeur arrivait à la reine des elfes comme-quoi des dragons brûlaient ses forêts, ne risquait-elle pas de considéré ça comme une déclaration de guerre ? En en avait appris suffisamment sur les elfes pour savoir qu'ils étaient faciles à vexer et impétueux. Finalement, elle chuchota à Hunar :

    -Nous devrions essayer de retourner jusqu'à la caverne... !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mar 20 Déc - 12:39

Après une petite partie de pêche infructueuse, la jeune dragonne sortit ses machoires de l'eau et éclaboussa Hunar, sans faire exprès, en secouant rapidement sa tête pour la sécher. Puis le bruit se fit entendre, Rexia se mit sur la défensive, alors voyant cette réaction, le jeune mâle en fit de même. Quand il lui demanda ce que c'était, la jeune dragonne, le museau pointé vers le haut, huma l'air ambiant. Elle chuchota à son amie que des elfes se cachait, mais en nombre inconnu. A travers la forêt, il était impossible de repérer un elfe, à part si on était aussi un elfe. Elle commença une phrase qui fut interompue par son rugissement de douleur, une flèche venait de planter à la base de son cou. La dragonne s'approcha d'Hunar qui déploya ses ailes, étrange réaction pour un dragon quand il se faisait attaquer, les ailes étaient fragiles; Pas pour lui. Ses ailes recouvertes de ses longues écailles en forme de plume, formait un armure résitante.

Il passa l'une de ses ailes autours de Rexia et laissa l'autre près de lui, protégeant une grande partie de son flanc. Rexia brisa une flèche en deux, une flèche a la pointe barbelée, taillé pour rester bloquée sous les écailles. Elle s'exclama à l'intention d'Hunar que ses ennemis invisibles étaient des chasseurs de dragon mais aussi qu'il devait faire attention car il était fourbe et lâche. La dragonne donna l'impression à Hunar de se retenir, mais elle ne fit rien et chuchota au mâle:
-Nous devrions essayer de retourner jusqu'à la caverne... !

Il acquissa ses paroles d'un mouvement de tête et ils commençèrent à se déplaçer lentement, strutant tout les côtés. Une flèche fendit l'air et ricocha sur l'aile de Hunar, laissant sur une écaille un impact se fissurant rapidement. Le mâle fronça ses sourcils écailleux et gonfla ses poumons. Sa geuele s'ouvrit alors en grand, laissant s'échapper un puissant rugissement, les arbres les plus proches tremblèrent et ce cris eu son effet, les flèches se sont arrêté.
-Viens vite, courront avant que les tirs ne reprennent!
S'en suivit alors une course dans les bois, Hunar lançait des regards inquiet à Rexia de temps en temps, la flèche coincé à cet endroit devait la faire souffrir... Mais ils tirent bon, se protégeant mutuellement au cas où les slaves de tir reprennaient. La caverne ne devait pas être très loin, et quand ils y seraient, il seraient protégés, pouvant lançer une slave de feu les empêchant de les suivre. Des bruits dans les arbres les suivaient, les tueurs, pour le moment, les deux dragons allaient trop vite pour que les elfes, malgré leur maitrise de l'arc, puisssent les toucher.

Tout à coup la caverne apparut à leurs yeux, c'est alors que les tirs reprinrent, les elfes avaient compris que si ils entraient dans cette caverne ils ne pourraient pas les suivre. Les tir n'étaient pas assez précis pour que tous les touchent, mais certains au lieu de se planter dans le sol se fraccassaient contre les ailes d'Hunar où étaient arrêtés par leur queue fouettant l'air en un claquement. Hunar regarda Rexia et lui chuchota:
-Tiens bon, on y est presque!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Mer 21 Déc - 12:41

    Rexia sentit quelque-chose la recouvrir et fut étonnée de voir que Hunar avait déployé ses ailes pour s'en servir à la manière de deux grands boucliers blancs... et que l'une d'entre elle recouvrait le corps de la femelle, afin de la protéger des attaques de leurs assaillants. La dragonne était plus petite que lui, et cette armure de plumes écailleuses la recouvrait presque entièrement... elle fit un sourire reconnaissant à son nouvel ami, puis reprit rapidement son air féroce. Ils n'étaient pas encore sortis d'affaire, car les elfes-assassins continuaient toujours à leur tourner autour, elle le sentait.

    Les dragons prirent donc la fuite lorsque la jeune femelle le proposa, après que Hunar ait réussi à faire stopper leurs attaques en poussant un rugissement... elle n'aimait pas l'idée de fuir devant des créatures aussi petites que des elfes... mais elle savait qu'ils n'avaient pas le choix. Si encore ils s'étaient retrouvés en terrain découvert, ils auraient pus se défendre, se battre, arracher la vie de leurs adversaire... mais pas en forêt. Ici, les elfes avaient l'avantage : ils étaient chez-eux, et ils pouvaient se rendre invisible au milieu des arbres. Hunar et Rexia, eux, ils perdaient leur avantage du vol, car les branche risquaient de percer les ailes de la dragonne, et puis, s'envoler sans savoir où étaient les ennemis était imprudent, ça revenait à leur permettre de viser le coeur des créatures. Il fallait dire, aussi, qu'ils n'avaient vraiment pas eux de chance !

    Ils partaient à l'aventure, une simple petite expédition entre amis et, comme par hasard, la caverne par laquelle ils passaient débouchait en plein sur le territoire d'un groupe de chasseurs de dragons. Soit c'était vraiment le pure manque de peau... soit ils n'étaient pas les premiers dragons à sortir de cette grotte. Mais ça, ils auraient le temps d'y réfléchir plus tard... quelques flèches fusèrent à nouveau, mais toutes se brisèrent sur les écailles de Hunar. Les elfes avaient du croire qu'ils pourraient blessaient le dragon en visant ses ailes... mais ils ne devaient pas avoir l'habitude d'affronter un irlym comme-lui, et surtout en plein jour. Généralement, ce genre d'assassin préféraient attaquer durant le sommeil de leurs proies, quand ils sont facile à abattre, mais en voyant sortir ces deux spécimens, ils avaient dus vouloir tenter malgré-tout le coup.

    A cause de la flèche plantée dans son cou, Rexia avait du mal à lever le tête et à voir où ils allaient... elle comptait sur Hunar pour la guider, et son ami lui murmurait des mots d'encouragement, lui disant qu'ils y étaient presque... cependant, regarder par-terre permit à la femelle de repérer ce tas de feuilles suspect qui jonché le sol...


    -Stop ! Cria-t-elle en s'immobilisant et en mettant sa queue devant le torse de son ami pour qu'il fasse de-même.

    Prudemment, elle posa une patte sur le tas de feuilles et dévoila le piège lorsque celui-ci s'effondra... les elfes avaient creusés un trou assez grand pour tout-les-deux, avec les parois couvertes de piques, de façon à ce que, s'ils n'étaient pas tués par la chute, ils ne puissent pas s'envoler. La dragonne ria tendis qu'ils contournaient le trou...


    -Ces idiots croient pouvoir nous piéger comme si nous étions du gibier !

    Ils coururent encore pendant un petit moment, et les salves de flèches se multiplièrent lorsque les elfes comprirent qu'ils ne pourraient pas les attraper. Rexia sentit leur déception flotter dans l'air comme l'odeur d'un fruit pourri. Cote à cote, les dragons entrèrent dans la caverne où ils purent se mettre à l'abri. La femelle se retourna, en grognant, prête à se défendre... mais si les elfes étaient toujours-là, elle ne les voyait pas, et ils n'essayèrent pas d'entrer... ils étaient stupides, de toute évidence, mais pas imprudents. La dragonne poussa un long soupir de soulagement... puis elle se tourna vers Hunar, un sourire reconnaissant de dragon tranchant son museau.


    -Merci, lui dit-elle... et, tant bien que mal à cause de la flèche, elle leva la tête et donna un coup de langue reconnaissant sur le bout du museau du mâle. Si tu ne m'avais pas protégé, j'aurais finit sur le tableau de chasse de ces maudits briseurs-d'oeufs !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Jeu 22 Déc - 12:16

La tête toujours orientée vers le bas à cause de la flèche, Rexia hurla à son amis de s'arrêter, elle mit même sa queue devant son torse écailleux pour l'obliger à se stopper. Elle fit s'écrouler de la sa patte le piège dissimulé sous un tas de feuille juste devant eux. C'était un énorme trou, assez grand pour qu'il puisse y tomber tous les deux, mais aussi hérisée de piquant tranchant. Rexia ria quand ils contournèrent le piège et déclara qu'il était idiot de croire pouvoir les pieger comme du gibier. C'est vrai! N'importe quel dragon aurait put remarquer ce tas de feuille étrange. Les deux dragons, après une petite course, entrèrent l'un après l'autre dans l'étroite caverne. La jeune dragonne se retourna, prête à se défendre, mais les elfes avaient au moins compris qu'il ne pourrait les atteindre sans se faire griller.

Hunar entendit le long soupir de son amie qui se retournait maintenant vers lui, un énorme sourire draconique sur le visage.
-Merci. Si tu ne m'avais pas protégé, j'aurais finit sur le tableau de chasse de ces maudits briseurs-d'oeufs !
La dragonne leva la tête tant bien que mal et donna un coup de langue reconnaissant sur le bout du museau de son amis. Hunar la regarda avec surprise, un sourire un peu géné tranchant son visage ou plutôt son museau.
-Ce n'est rien! S'exclama-t-il, je protège une amie, c'est tout. Et même si j'ai perdu quelques écailles, ça ne vaut pas la flèche bloquée à la base de ton cou...
Les ailes d'Hunar, comme il l'avait dit, présentaient plusieurs écailles fendues en deux dont la partie disparue devait être à l'extérieur de la caverne. Mais ça, le jeune mâle ne s'en souciait pas; il regardait plutôt le cou de son amie d'un air inquiet, là où la flèche s'était planté. Il examinait la blessure de ses yeux bleu, faisant de temps en temps une grimace des plus étrange.
-On ne peut pas l'enlever nous même... Déclara-t-il enfin, la pointe risquerait de rester bloquée sous tes écailles... Que faire?

Hunar regardait toujours cette flèche d'un air soucieux, il faudrait que quelqu'un ne nous l'enlève, mais vu ce qu'il venait de se passer, ils n'avaient pas vraiment envie de retenter l'expérience qu'il venait de vivre...
-On ne peut qu'avancer , soupira-t-il en baissant les yeux, pour sortir de l'autre côté de cette caverne...
Ils recommencèrent alors leur longue marche, le mâle jetant parfois, même très souvent des regard inquiet à Rexia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Ven 23 Déc - 17:37

    Rexia sentit la gêne de son ami après qu'elle lui ait léchée le museau, à tel point qu'elle crut durant un moment que ses joues allaient rosir... cela lui arracha un petit sourire amusé, cependant, elle ne ria pas, car au même-moment, elle-même détourna un peu le regard. Elle avait été poussée par la reconnaissance, mais elle se sentit aussi gênée d'avoir eue un tel geste d'affection pour le mâle. Hunar disait que ce n'était rien, et que si elle, elle avait été blessée, lui, ça ne lui avait coûté que quelques écailles sur les ailes... et en effet, l'élégance de celles-ci était maintenant tranchée par quelques écailles coupées en deux. Il semblait vouloir dire qu'il ne s'en souciait pas... cependant, la femelle trouvait cela dommage : ses ailes avaient été si belles ! Heureusement que les écailles, ça repoussaient.

    Le dragon blanc semblait surtout s’inquiéter pour la flèche qu'elle avait plantée à la base du cou... et en effet, cette flèche était gênante. Si la blessure n'était en rien mortelle, elle l'empêchait de lever la tête, et, en toute logique, elle l'empêcherait également de voler correctement, ou même de marcher sans prendre le risque de rentrer dans une stalagmite. Tendis que Hunar observait la blessure, elle, elle leva une patte et frôla la hampe de la flèche... mais à peine, afin d'éviter de la casser. Cela ne la rendrait qu'encore plus difficile à retirer. Son ami disait ne pas savoir quoi faire pour la retirer...


    -Il nous faudrait des mains humanoïdes, répondit-elle, en se souvenant du jour où son amie Isil lui avait retirée une autre flèche, plantée dans son aile, celle-ci. Mais nous n'en avons pas sous la patte. Je pense que je vais devoir trouver un moyen de me débrouiller seule...

    Finalement, ils n'eurent d'autres choix que de commencer à avancer, car rester immobile ici ne servait à rien, mis à part à peut-être laisser le temps aux elfes de trouver un plan pour les attraper. Rexia réfléchissait... elle connaissait bel et bien une solution pour enlever cette flèche, mais ça risquait d'être douloureux... cependant, elle savait qu'elle n'avait pas le choix, à moins qu'elle ne veuille rester coincée dans cette caverne. Car, une fois arrivée à l'autre entrée, elle ne pourrait prendre son envol correctement et risquait de se blesser encore d'avantage et de chuter dans le vide.

    -Je pense que je vais devoir la retirer moi-même, annonça-t-elle finalement pendant qu'ils marchaient. Il me suffira de découper un peu la chair autour... je vais attendre que nous soyons de retour auprès de la mousse luminescente...

    Cette idée ne la tentée pas, mais elle n'avait pas le choix. Et ils continuèrent à avancer dans la caverne sombre. Ne pouvant lever complètement la tête, la femelle comptait sur son ami pour la guider. De temps en temps, elle sentait sur elle son regard inquiet... et ces moment-là, elle lui faisait un sourire rassurant. Elle allait bien, ça faisait mal, mais elle allait bien. La marche fut bien plus longue qu'à l'allée... ce coup-ci, il n'était pas question de courir, et Rexia devait marcher doucement pour éviter de faire couler le sang de sa plaie. Heureusement que, à l'allée, Hunar avait déjà défoncé tout les obstacles.

    Finalement, ils arrivèrent là où elle voulait : le premier endroit où ils avaient remarqués la mousse, là où il y en avait le plus. Ici, elle aurait assez de lumière pour voir ce qu'elle faisait... la femelle fit signe à son ami de s'arrêter, et observa son reflet dans l'eau. La flèche était plantée assez profondément... elle fit une grimace, puis se tourna vers Hunar en lui disant :


    -Ça va faire mal... mais surtout n'essaye pas de m'en empêcher. Si je fais un mauvais geste, je risque de vraiment de blesser, là.

    Elle leva alors le plus possible le cou, tout en gardant le museau pointé vers son reflet, puis leva une patte... et elle planta l'une de ses griffes juste à côté de la flèche, dans la plaie que celle-ci lui avait faite. Descendant vers l'épaule, elle commença à taillader sa peau, passant entre les écailles. Elle grognait de douleur, mais continua malgré-tout. Des goûtes de sang grosses comme des perles tombèrent dans l'eau. Lorsque la dragonne estima la plaie suffisamment élargie, elle y enfonça sa griffe qui passa sous la pointe... et elle tira d'un coup sec.

    Un rugissement de douleur retentit lorsque la flèche faillit et disparue en tournoyant dans l'obscurité. Au dessus des deux dragons, les stalactites vibrèrent, mais heureusement, elles ne se décrochèrent pas. Un grand flot de sang se mit à ruisselet le long de son épaule et partit souiller le fleuve souterrain de sa couleur rouge... Rexia se dépêcha de prendre une grosse poignée de la mousse lumineuse qui se trouvait à l'extérieur de l'eau et l'étala dans sa blessure. Au contact du sang humide, la mousse gonfla, et devint une sorte de gros pansement visqueux. Une fois que ce fut fait, la dragonne se redressa... sa plaie lui tira un peu, mais au moins, la flèche ne gênait plus ses mouvements, et même si elle goûtée encore un peu, elle ne perdrait pas tout son sang... heureusement que le trait ne l'avait pas touché plus haut sur son cou, sinon elle n'aurait pas pue faire ça sans mettre sa vie en danger.

    La femelle lança un regard content à son travail... ce genre de soin était serte rudimentaire, mais c'était efficace... puis sourie à l'adresse de Hunar, afin de la rassurer.


    -Je survivrais, affirma-t-elle. Ça fait mal, mais ça ne va pas m'empêcher de m'envoler, au moins. Pour le reste, je désinfecterait à coups de langue une fois que je serais rentrée à ma caverne, et je laisserais cicatriser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Ven 23 Déc - 18:59

Elle dit à son ami qu’elle devrait se débrouiller toute seule car ils n’avaient pas de main humanoïde sous la patte. Ils commencèrent à avancer doucement, réfléchissant puis après avoir marché un court instant mais assez longtemps pour que la sortie soit maintenant invisible Rexia prit la parole. Elle annonça qu’elle enlèverait cette flèche seule en découpant la chair autour mais qu’elle devait attendre d’être près des champignons bioluminescents, surement pour mieux voir ce qu’elle faisait. Ils avancèrent tranquillement, enfin… Hunar, lui, ne pouvait s’enlever cette pensée de la tête, Rexia allait horriblement souffrir en enlevant cette simple flèche de son cou. Au bout d’un certain temps de marche dans la grotte maintenant dégagée par leur ancien passage, ils arrivèrent près des champignons les plus lumineux, au premier endroit où ils les avaient remarqués. La jeune dragonne observa son reflet dans l’eau en grimaçant avant de dire à son ami d’essayer de ne pas l’en empêcher car elle risquerait de se blesser gravement en faisant un faux mouvement. Le mâle regarda les gouttes de sang tomber dans l’eau cristalline, la rendant un peu plus opaque par endroit.

Sa griffe passa derrière la pointe de la flèche et dans un hurlement de douleur, celle-ci vola dans les ténèbres les entourant. Son sang coulait maintenant abondamment, tintant l'eau cristalline d'un rouge écarlate. Elle étala sur sa blessure une poignée de cette mousse brillant dans le noir. Au contact de son sang elle devint une sorte de pansement visqueux laissant passer seulement quelques gouttes de se précieux liquide rouge en se tintant par endroit de sa couleur. Rexia regarda son travail satisfaite avant de relever la tête en souriant.
-Je survivrais, affirma-t-elle. Ça fait mal, mais ça ne va pas m'empêcher de m'envoler, au moins. Pour le reste, je désinfecterait à coups de langue une fois que je serais rentrée à ma caverne, et je laisserais cicatriser...
Hunar sortit peut à peut de sa crispation et se détendit avant de s'exclamer avec le même sourire:
-Heureux de le savoir!

Ils repartirent alors, l'atmosphère pesante s'étant envolée, galopant dans l'eau ensanglanté s'accrocgant aux écailles des deux jeunes dragons mais ressortant particulièrement sur celle d'Hunar. A cause de l'eau, le paysage avait changé, étant plus sombre qu'avant étant donné que les plantes bioluminescentes ne reflétaient plus leur éclat dans l'eau soullée. Le temps passa vite, rythmé par le bruit de leurs pattes s'enfonçant dans l'eau en un bruit claquant à leurs oreilles. Les champignons disparûrent au fur et à mesure qu'ils avançaient dans le long tunnel, assombrissant grandement les environs. Les deux dragon virent bientôt la lumière de la sortie, celle-ci éblouie Hunar qui s'était arrêté juste à l'entrée de la grotte. Il se retourna vers Rexia et s'exclama:
-Recule un peu, je vais sortir!
A ces paroles, il s'avança et sauta dans le vide, tombant en piqué vers le néant infini. Il déploya rapidement ses immenses ailes et se stabilisa en l'air en quelques puissants battements,il remonta ensuite vers l'entrée du fleuve mystérieux, observant son amie bléssée. Il restait un peu en dessous du niveau du sol rocheux, au cas où elle n'arriverait pas à prendre son envol. Elle avait enlevé la flèche, certe, mais elle était encore blésée.
-A toi Rexia!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Dim 1 Jan - 17:28

[Bonne année 2012, Hunar ^^]

    Rexia avait fait de son mieux pour se concentrer sur ce qu'elle faisait durant tout le temps de son opération, mais ça ne l'avait pas empêché de ressentir la crispation de son ami durant tout le temps où elle avait découpée sa propre peau... de toute évidence, il s'était inquiété pour elle. Cela n'avait pas était nécessaire, car elle savait ce qu'elle faisait et n'avait pas vraiment été en danger, même si ça lui avait fait mal... elle avait appris à faire ça auprès de sa mère, qui avait été une guérisseuse dans son ancien clan, avant qu'elle ne veuille former le sien en rencontrant son compagnon... cependant elle lui était reconnaissante de penser ainsi à elle. Aussi, lorsqu'il lui dit qu'il était heureux de savoir qu'elle allait bien, cela ne fit qu'allonger le sourire qu'elle lui faisait, puis les deux dragons repartirent, cote à cote, dans les ténèbres de cette caverne.

    La jeune femelle se déplaçait maintenant bien mieux, la tête haute, pouvant à nouveau regarder droit devant-elle, sans cette flèche plantée dans le cou... serte, la blessure était longue et touchait son épaule, et cela la faisait boitiller, cependant elle ne faisait qu'à peine ralentir l'allure, sautillant simplement sur trois pattes en s'appuyant régulièrement sur la quatrième. Cela ne l'inquiétait pas... cela n'allait durer que le temps d'une bonne nuit de sommeil, le temps que la plaie commence à se refermer toute-seule, et demain, même si elle boiterait encore un peu, elle pourrait à nouveau poser convenablement la patte au sol.

    Hunar et Rexia galopèrent un moment dans l'eau, un silence agréable s'étant installé entre-eux, uniquement rompu par le bruis de l'eau qui coule et celui de leurs pas qui s'enfoncent dans le fleuve souterrain. La jeune femelle ne ressentait pas le besoin d'essayer de faire la conversation... la présence de son ami lui suffisait. Des fois, simplement être là, être ressentit près de sois, c'était bien-mieux que des mots, et c'était justement le cas à ce moment-là. Elle lui lançait régulièrement de petits coup-d'oeil... mais détournait toujours le museau lorsqu'elle avait l'impression qu'il allait croiser son regard, l'air un peu gênée.

    Finalement, ils arrivèrent là où tout avait commencé, à l'entrée de la caverne souterraine. La dragonne aux écailles de rubis était assez heureuse de la voir : au moins, derrière celle-ci, elle était certaine qu'il ne pouvait pas y avoir de chasseurs qui se cachaient, vu qu'ils allaient déboucher directement dans le vide sans fin du néant. A la demande du dragon blanc, Rexia recula un peu, et lui laissa toute la place qu'il lui fallait pour manœuvrer son large et puissant corps en direction de la sortie. Elle attendit quelques minutes, puis son ouïe fine l'entendit l'appeler, malgré le puissant bruit de la cascade. Alors elle se faufila hors du trou, aussi agile qu'un serpent pourpre.

    Comme pour y entrer, elle ne passa pas par en-dessous de la cascade, se contentant de s'accrocher à la parois rocheuse avec ses serres, s'aidant des marques que Hunar et elle avaient déjà laissés. Lorsqu'elle fut assez éloignée des flots rugissants, assez puissants pour lui briser les os et la précipiter dans l'oubli, elle se lâcha et déploya ses larges ailes, descendant en direction de son ami qui était resté en dessous d'elle, surement afin de l'aider si par malheur sa blessure avait eue raison de sa force de ses griffes et de ses ailes. La plaie, elle saignait à nouveau un peu, réveillée par les mouvement qui avaient légèrement déchirés sa peau... mais elle le sentait à peine, et elle se contenta d’étaler un peu d'avantage la mousse du revers de la patte.

    Rexia fit pendant un petit moment du sur-place en l'air, se contentant d'observer son nouvel, se perdant un peu dans ses pensées... puis finalement, elle eut un rire gêné, et leva le museau pour observer la progression du soleil. C'était la fin de l'après-midi et la journée n'allait pas tarder à toucher à sa fin. Alors elle plongea à nouveau son regard ambré dans les yeux azurs du Hunar et lui dit :


    -Et bien... merci de m'avoir fait découvrir cette caverne, Hunar, c'était une chouette aventure. Ma grotte n'est pas très loin... souhaites-tu m'y accompagner ? Nous pourrons chasser un morceau sur mon territoire de chasse et manger ensemble avant que tu ne partes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeune Recrue
Messages :
29
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Lun 2 Jan - 12:46

[Bonne année à toi aussi Rexia! :D]
[Désolée pour la longeur, j'ai pas trouvé grand chose à dire...]

Rexia sortit prudemment de la caverne, s'accrochant au marque dans la parois verticale qu'Hunar y avait laissé lors de sa première exploration. Elle s'éloigna le plus possible de l'immense cascade, lacha ses prise et déploya enfin ses gigantesques ailes écarlates. Quand elle eut pris son envol, elle descendit jusqu'à son ami qui remarqua que sa plaie saignait de nouveau mais la dragonne se contenta d'étaler la mousse d'un mouvement rapide et agile de la patte. Rexia resta un moment muette puis elle eut un rire géné. Elle leva le museau vers le ciel observant le soleil, celui-ci déclinait vers les montagne et allait bientôt disparaître derrière-elles en annonçant la fin de la journée. Elle plongea alors son regard dans celui de son ami et dit:
-Et bien... merci de m'avoir fait découvrir cette caverne, Hunar, c'était une chouette aventure. Ma grotte n'est pas très loin... souhaites-tu m'y accompagner ? Nous pourrons chasser un morceau sur mon territoire de chasse et manger ensemble avant que tu ne partes...

Hunar sourit et s'exclama avec enthousiasme:
-Ce serait avec plaisir! C'est que cette aventure m'a donné faim!
Le jeune dragon blanc suivit alors son amie jusqu'à sa grotte qui ressemblait quelque peu à celle qu'ils avaient visité. Ils avaient volé peu de temps mais assez pour s'être amusé en vol. Les murs étaient tous fait d'une pierre brune qui devait constituer tout le sous sol du continent. Il resta quelques instants à observer cette grotte quand un grognement sourd provenant du ventre d'Hunar brisa le silence ambiant comme un éclair solitaire fendant le ciel. Il s'exclama alors à l'intention de son amie, un sourire géné sur les lèvres:
-Une petite chasse?
Hunar lui souriait fouettant l'air de sa longue queue et prêt à repartir, son ventre grognait; cela faisait un bon nombre d'heure qu'il n'avait pas mangé, passer dans cette caverne lui avait fait perdre la notion du temps et des heures. Le jeune mâle était aussi curieux de voir le territoire de chasse de Rexia et les nombreux animaux qu'il habritait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière... Jeu 5 Jan - 11:47

[Ça ne fait rien. Tu sais, l'important, c'est de jouer... même si tu ne faisais que cinq lignes, ça me serait égal ^^]

    A Rexia aussi, l'aventure lui avait donnée faim... et en plus, même si ce n'était pas assez pour l"empêcher de se déplacer, la blessure lui avait fait perdre pas-mal de sang. Il lui fallait un peu de viande fraîche pour aider son organisme à se le renouveler. Ravis de voir que son nouvel ami semblait séduit à l'idée de venir visiter son territoire, la jeune femelle lui fit un signe du museau pour lui dire de la suivre, puis tourna vers l'Est, se contentant de suivre le gouffre sans fin qu'était le Néant. La dragonne avait choisie sa caverne à flanc de la falaise, là où il était impossible de se rendre si on ne savait pas voler... elle s'y sentait, disons, plus en sécurité. Seul les dragons pouvaient l'atteindre, et même si sa caverne était un endroit agréable, aucun de ses semblables n'était encore venu la lui disputer. Et en cas de guerre, ou d'attaque de leur royaume par des chasseurs de dragons, elle y serait en sécurité.

    Durant le chemin, Rexia s'était amusée à tournoyer autour de Hunar, faisant des pirouettes et des cabrioles, accompagnant son ami dans une sorte de danse aérienne. Elle aimait tellement voler... de toutes les possibilités qui étaient offertes aux dragons, c'était-là sa préférée. Dans les airs, on se sentait tellement libre, tellement puissant, on était le véritable maître du monde... et si elle s'écoutait, le jeune créature écarlate ne se poserait jamais, volant autour de la terre jusqu'à tomber en poussière, quelque-part dans ce monde magique, dans un lieu inconnu où elle reposerait en paix sans que personne ne vienne jamais déranger sa dépouille... cependant, l'instinct de survie la poussait toujours à se poser pour manger et se reposer. Et puis, il y avait quand-même une chose qu'elle reprochait à ses vols : c'était une activité drôlement solitaire, surtout pour elle qui vivait seule, sans un clan ou un compagnon avec qui partager ses pirouettes. Et pour-cela, elle était ravie que le beau mâle blanc l'accompagne : elle ne volait plus seule, et cela rendait l'expérience bien plus amusante.

    La caverne de la jeune femelle se trouvait environ une dizaine de mètre sous la surface de la terre, du côté du gouffre se trouvant vers le territoire des dragons. L'entrée était juste assez grande pour laisser passer un dragon adulte, ce qui fit qu'ils durent passés l'un après l'autre, mais l'intérieur était assez grand pour que puisse y dormir un clan entier sans se gêner. Elle était divisée en plusieurs petites pièces, toutes faites d'une roche brune. Au centre, il y avait le nid de Rexia, un creux qu'elle avait forgée à coups de griffes, de queue et de feu, et tout au fond, elle avait entreposée son maigre trésor, un tas de pièces et de joyaux tout-juste assez grand pour qu'elle puisse s'y coucher dessus. Elle n'était pas la plus riche des dragonne... cependant, c'était on ne peut plus suffisent pour une solitaire comme elle.

    Elle laissa Hunar visiter sa caverne, restant silencieuse... généralement, les dragons solitaires n'aimaient pas que des étrangers voient où se trouvait leur trésor, mais la dragonne avait confiance en son ami, elle savait qu'il ne reviendrait jamais pour la voler. Un bruit sourd se fit alors entendre... le ventre du dragon blanc venait de gargouiller, et le son se répercuta à travers les galeries de la grotte. Rexia ria un peu, puis tourna le dos à son ami lorsqu'il lui proposa qu'ils aillent chasser maintenant en lui disant :


    -Suis-moi, mon territoire de chasse se trouve juste au-dessus...

    Elle se jeta hors de la caverne et battit rapidement des ailes pour monter en chandelle. Au dessus de la terre qui recouvrait la grotte de la dragonne, il y avait une sorte de cuve, faite de montagnes réunis en un demi-cercle, chaque bout finissant sur le bord de la falaise. Et au milieu de cette cuve, il y avait une forêt, plusieurs hectares de bois solitaires au milieu de la pierre, coupé du reste du monde par les montagnes. Les animaux s'étaient bien adaptés à cette endroit, où ils avaient tout ce qu'il leur fallait, et même une rivière qui coulait au milieu pour finir en cascade dans le Néant. Ce territoire de chasse était assez grand pour convenir aux appétits de la dragonne, qui ne chassait jamais plus que ce qu'il lui fallait pour survivre... bien qu'elle soit gourmande, elle faisait toujours en sorte de ne pas exagérer, car comme disait sa mère, lorsqu'on est trop gras, on est trop lourd et on ne peut pas voler... et la prédatrice faisait toujours en sorte de ne pas bouleverser le petit écho-système de cette endroit. Si les proies commençaient à manquer, elle partait plus loin, chassant dans les terres neutres ou dans la savane, attendant que la nature revienne à la normale.

    Rexia connaissait les habitudes des habitants de son territoire, et, filant plus silencieusement que jamais, elle se dirigea vers la rivière... ses ailes caressaient le vent sans émettre plus de bruit qu'un souffle. Comme bien des austrats, elle était spécialiste dans la chasse silencieuse : elle attendait patiemment le meilleur moment, puis filer sur sa proie. Parfois, ça pouvait prendre des heures... mais pas ce jour-là. Près de l'eau, un groupe de biche, accompagnées d'un mâle aux jeunes bois, buvaient avec leurs petits... la dragonne fit signe à son ami avec des gestes du museau et des pattes, les lui désignant, mais ne parla pas, afin de ne pas trahir leur présence. Et, doucement, elle se laissa glisser en direction de ses proies. Les courants portaient ses ailes qui ne battaient plus, et les équidés ne s’aperçurent de sa présence que lorsqu'il fut trop tard... au moment où elle passait au dessus d'eux, elle replia ses ailes et tomba de quelques mètres, en plein sur deux biches qui se retrouvèrent coincées sous ses pattes-avants. Elle les tua rapidement en leur brisant la nuque, ne leur laissant pas le temps de comprendre ce qu'il se passait, n'aimant pas faire peur à ses victimes pour rien, tendis que le reste de la troupe partaient en courant se cacher dans les bois.

    La dragonne leva alors le museau en direction de Hunar, attendant de voir ce que lui, il allait faire. Elle était curieuse de connaître les techniques de chasse des irlyms, qui devaient être différentes de celles de ses semblables... après-tout, cette espèce de dragon étaient plus lourds et moins silencieux en vol qu'elle. Mais peut-être qu'elle se trompait, que leurs techniques étaient pareilles...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre dans la clairière...

Revenir en haut Aller en bas
Rencontre dans la clairière...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» Des chats dans la clairière
» Dans une clairière baignée par le soleil...
» Une cascade dans une clairière...
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Telhessia :: Territoires Neutres :: La Forêt Bleue :: La Clairière Bruissante-