AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Entité supérieure
Messages :
227
Liëtar ♦ Points :
0
Gestion des comptes :
Compte fondateur
Présente
MessageSujet: Le Contexte Ven 26 Aoû - 18:51

Contexte



Cent fois, mille fois, on a tenté de refaire l'histoire. Que serait-il advenu de Telhessia sans la Otha Telda ? Car c'est cette guerre meurtrière qui a donné naissance au monde que nous connaissons aujourd'hui... Elle est l'origine de l'Histoire, l'an zéro. La Otha Telda.

La Destruction

Les haches des Nains répondaient aux flèches elfiques ; les griffes et les crocs des Selvaners, arme principale des Humains, déchiraient les chairs. La colère des Dragons embrasait les champs de bataille. Les Selvaners ? Aucune mention n'en est faite avant la Otha Telda. La Liëtar seule sait de quelle manière ils se sont retrouvés à la solde des Humains... D'apparence humaine, mais capables de se transformer en animaux, ils garnissaient les premières lignes des armées Humaines et mouraient pour eux. Telhessia, gangrenée par la violence, dépérissait. La guerre était anormalement longue, les atrocités se multipliaient. Une sorte de folie meurtrière et haineuse semblait régner sur le monde. La Liëtar, déesse de Telhessia, ne se manifestait pas, engagée dans son propre combat contre le Néant, l'entité animant la sombre immensité qui entoure le continent.

La Otha Telda prit fin brutalement dans une énorme explosion ; la Liëtar venait de vaincre le Néant. Seulement, il ne se retira pas sans un dernier cadeau d'adieu : une énergie étrange qu'il diffusa dans sa retraite. On se rendit compte plus tard qu'elle avait modifié le patrimoine génétique de certains. Les Humains furent les plus touchés, probablement à cause de leur proximité avec le lieu de l'explosion.

Décimés, les peuples telhessois n'avaient plus les ressources pour combattre. La guerre s'éteignit d'elle-même après l'explosion. Chacun pansait ses plaies. Même les Selvaners échappèrent aux Humains et suivirent leur chef autoproclamé, voulant prouver qu'ils étaient plus que des machines de guerre. Qu'ils pouvaient apprendre à vivre. La Liëtar, célébrée comme sauveuse, fut vénérée avec plus d'intensité qu'auparavant et son culte s'étendit à tout Telhessia. Débarrassée du Néant, la déesse s'intéressa aux causes des ravages, et ce qu'elle vit de la puissance technologique des Humains ne lui plut pas. Elle effaça la mémoire des scientifiques survivants, provoquant un retour à la case départ.

Accepter les changements

Au sein des petites communautés survivantes, les effets des changements génétiques chez certains Humains ne tardèrent pas à apparaître au grand jour : ils développaient des pouvoirs surnaturels. Rejetés par les autres Humains, ils finirent par être bannis. Ils se regroupèrent tant bien que mal avant de migrer vers le sud, le plus loin possible du lieu de l'explosion, où ils fondèrent le peuple des Seyrons.

Le spectre de la Otha Telda resurgit lorsque les Humains tentèrent de récupérer ce qui leur appartenait : les Selvaners. Cependant, ils formaient maintenant une véritable communauté, certes peu nombreuse, mais très soudée. Et les Humains avaient subi une récession technologique. Pour ne rien arranger, Elfes et Nains se refusèrent à assister les bras croisés à un génocide et volèrent à la rescousse des Selvaners. Les Humains furent contraints de se replier et de renoncer.

L'exil des Dragons

La paix s'installa, cette fois-ci durablement. De groupes encore sous le choc de la Otha Telda, les peuples se développèrent, devenant des nations. Les frontières n'étaient pas encore dessinées, le commerce se mettait à peine en place. C'était l'âge de la curiosité, l'âge des voyages et des explorations. Qui mieux que les Dragons pour alors régner en maîtres ? Nomades vivant sur tout Telhessia, ils voyaient tout et s'arrogèrent un rôle qui n'était pas le leur. Et quand ils s'attaquèrent aux Humains sous prétexte qu'ils étaient trop belliqueux, ils ne reçurent aucun soutien. En l'an 142, vaincus, ils se retirèrent sur les Rochers Volants, à l'extrême ouest de Telhessia, un endroit par-delà le Néant qu'ils étaient les seuls à pouvoir atteindre.

Menaces insidieuses

Pendant les trois millénaires suivants, la Liëtar surveilla les avancées technologiques Humaines de très près. Elle effaçait des mémoires, poussait des scientifiques au suicide. On crut à une malédiction. Mais le temps passant, ce n'était plus qu'un mythe. Les Humains progressaient de plus en plus, et si les autres peuples n'étaient pas aussi portés sur la technologie, ils pouvaient très bien être eux aussi à la source d'une nouvelle Otha Telda. Elle ne pouvait négliger aucun risque.

Et ce n'était pas son seul souci : bientôt, les Telhessois commencèrent à ne plus croire en elle. Des temples étaient détruits, saccagés, pillés, les gens ne priaient plus. Elle perdait une grande partie de son pouvoir. La tâche de reconvertir Telhessia tout en contenant ses ardeurs belliqueuses s'annonçait fastidieuse, surtout diminuée. Elle fonda l'Ordre des Justes, un groupe de prêtres chargés de répandre son culte. A la tête de cet Ordre, le Grand Prêtre, auquel elle avait confié un artefact puissant, le Talisman d'Elinfar. L'attention de la Liëtar était concentrée entièrement sur Telhessia et sa mission. Et pendant ce temps, le Néant s'agitait.

De nouveaux drames

Malgré les efforts de la déesse déclinante, une nouvelle guerre finit par éclater entre Humains et Selvaners, en 3156. Brève, violente et sanglante, elle fut stoppée par l'intervention rapide de la Guilde des Diplomates ; mais l'Eira Aloïsya y trouva la mort, et les Selvaners ne sont pas près de l'oublier.

La situation dégénérait sur Telhessia. Une petite décennie plus tard, le Talisman d'Elinfar fut volé par sa Gardienne. Recherchée de partout, la moitié de Telhessia lancée à ses trousses, son histoire se termina de façon tragique par une chute dans le Néant. Soulagée que le Talisman ne soit pas tombé entre de mauvaises mains, la Liëtar réalisa trop tard son erreur : le Néant était désormais totalement éveillé grâce à l'énergie contenue dans le Talisman...

Alors que le pouvoir de la Liëtar s'affaiblit et que la puissance du Néant grandit, vers qui vous tournerez-vous pour réaliser vos rêves ?

Date actuelle : an 3171 après la Otha Telda




_________________
~ Ton avenir est entre tes mains, Invité ... ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://telhessia.forumgratuit.org
Le Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Telhessia :: Journaux, paperasse et pigeons voyageurs :: Il était une fois... Telhessia :: C'est ici que tout commence-