AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ombelyn Fereson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Parfumeuse-Empoisonneuse
Messages :
4
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Ombelyn Fereson Mer 3 Juil - 14:53





Ombelyn Fereson
«On a tous une part de folie en soi. Certains la cachent seulement mieux que d’autres.»
Identité

Peuple : Humains
Rang : Officiellement parfumeuse, officieusement empoisonneuse. Les deux vont souvent de pair, non ? Ah non ? Ah bon. Tant pis ♥.
Age : 36 ans. Enfin, il paraît qu’elle est née il y a 36 ans. En réalité, il est impossible de dire si elle est plus jeune ou plus vieille que cela. Et de toute façon, on ne demande pas son âge à une dame.

Description physique : Excentrique. C’est la première chose qui nous vient à l’esprit quand on la croise, qu’elle que soit la situation. La dame aime être bien habillée en toute circonstance. Et être bien habillée ne signifie pas seulement porter deux ou trois pièces de vêtements qui ne jurent pas trop ensemble. C’est tout un art que de savoir accorder les couleurs pour atteindre cette perfection qui lui est très personnelle. De toute façon, elle se moque bien de votre avis lorsqu’elle allie chemises, chapeaux, foulards, jupons et sur-jupons dans un carnaval de tissus colorés. Mais il faut avouer que si on n’est pas trop regardant sur certains choix, l’ensemble dégage quand même une certaine classe. Quoi qu’on en dise, Ombelyn sait se mettre en valeur. Après tout, n’est-ce-pas ce qu’on demande d’une bonne commerçante ? Finement maquillée, ses yeux émeraude attirent les regards. Elle a toujours le soin de peigner ses longs cheveux bruns cascadant sous ses épaules avec grâce et légèreté, contrastant toujours élégamment avec son teint de rose qu’elle cultive comme on choie une fleur hors du commun. Hors de question de s’exposer au soleil et de finir ridée comme une vieille pomme ! Il faut savoir se préserver. C’est avec ce genre de philosophie qu’on se retrouve avec des cas comme celui de Lyn : sans âge. Sa peau lisse, à peine marquée par des rides de sourire semble être celle d’une jeune fille, presque d’une enfant, alors que ses traits –et ses formes, il ne faut pas le nier - sont ceux d’une femme plus âgée. Son regard a quant à lui la profondeur de ceux des personnes d’âge mûr, qui savent que leur vie est derrière eux. A partir de là, qui saurait dire combien d’étés notre phénomène a vu passer. Son expression n’est pas là pour nous aider non plus, l’étrange dame ayant tout d’une bonne commerçante, elle s’applique à arborer un sourire vendeur. C’est d’ailleurs une caractéristique importante chez elle, presque une constante. Et elle sait utiliser toutes les subtilités de l’art « d’offrir un sourire ». Toutes les nuances peuvent passer sur son visage, du sourire commercial au sourire méprisant, en passant par le sourire joyeux et le sourire déçu. Jamais vous ne rencontrerez une telle diversité chez quelqu’un d’autre. Alors, souriez !


Description mentale : Ombelyn, malgré son apparence et son caractère, a tout d’une personne normale. Ou en tout cas c’est ce qu’elle essaye de faire croire à tout le monde, car sa normalité est plutôt hors-normes. Menteuse et manipulatrice, elle sait diriger son petit monde comme elle l’entend, se faisant passer pour une douce jeune femme, une commerçante aguerrie ou encore pour la grande dame d’Ilildril. Mais tout cela n’est que poudre aux yeux, en partie du moins. Si elle s’invente des caractères et des vies comme d’autres trient les arbres en fonction de leur couleur, c’est surtout parce que son caractère à elle est pratiquement inexistant. La jeune femme éprouve une incapacité chronique à éprouver de véritables émotions. Jamais vraiment joyeuse, jamais vraiment triste, la peur n’est plus qu’un concept superflu pour elle. Elle n’est pas capable de se lier émotionnellement à quelqu’un ou à quelque chose. Vous pourrez croire qu’elle est votre meilleure amie, prête à tout pour vous. Et le jour où vous vous ferez poignarder devant ses yeux, elle ne réagira pas plus que ça. Parce que vous n’êtes rien que des moucherons, tout juste bons à la divertir ou à la servir. Elle est la seule qui compte, et si elle doit vous manipuler ou vous faire souffrir pour en arriver là, elle le fera… sans le moindre regret. Si son caractère semble changeant d’un jour sur l’autre, c’est parce qu’elle change la donne à chaque fois, pour ne pas s’ennuyer. Car s’il y a bien une chose que déteste Ombelyn, c’est l’ennui. La vie n’est qu’un grand jeu, et si les autres doivent perdre autour d’elle pour qu’elle s’amuse, alors ils perdront. Parce qu’elle est la meilleure. Parce que les autres s’encombrent de ces « émotions » inutiles et gênantes. Mais qu’elle se doit de feindre en toutes circonstances pour ne pas être traitée de monstre. Peut-être qu’elle en est réellement un, mais alors ils le sont tous. Peut-être moins qu’elle, mais monstres quand même. Pourquoi alors s’embêter à faire leur bonheur ? Sauf si cela sert ses desseins bien sûr. Enfin, ses desseins du moment en tout cas. Elle a une horripilante confiance en elle. Évidemment, elle est plus évoluée que tous ces abrutis qui l’entourent. Elle est intelligente, charismatique, belle d’une certaine manière. Et elle sait utiliser toutes ces caractéristiques à son avantage. Pour gagner plus et faire prospérer son magasin. Auquel elle n’a aucun attachement particulier d’ailleurs. Ce n’est qu’un passe-temps comme un autre. Mais contrairement aux histoires où des fous sanguinaires massacrent des foules sans le moindre remord, la dame n’est pas du genre à se salir les mains. Ni à se salir tout court en fait. Il ne faut pas rêver, même si la notion de « danger » ne lui paraît pas toujours très claire, surtout si on prend en compte l’efficacité de la Justice shenorienne, il est hors de question qu’elle puisse un jour se faire attraper pour avoir participé ouvertement au meurtre de quelqu’un. Après tout, elle vend des poisons. Il y aurait encore tellement de choses à dire à son sujet ! Mais je crois qu’il est temps de s’arrêter. Car de toute façon, qui connaît toutes les facettes de chacun ?


Combattante ?  : Non, sauf si on considère que le poison est une arme…

Forum

Code du règlement : Validé par Syl 8D avant même que je ne poste cette présentation -.-'
Comment avez-vous découvert Telhessia ? Je l'ai créé en partie !
Quelque chose à ajouter ? DC de May Lenn, je sens que je vais m'amuser avec celle-là !
Toi, Facultatif

Ton p'tit nom : Marie, mais chut, hein ^^. Appelez moi May ! Et inclinez vous devant ma puissance ! //GRIFON// Aïe !
Ton Pays : France
Fille ou garçon : Ben avec un nom pareil, à votre avis ?

Lyn
Avatar 170*340
 
Passé


Ombelyn est née un beau jour de printemps au cœur de la campagne shenorienne et… Attendez, vous avez vraiment cru que son histoire allait commencer ainsi ? Ça aurait été trop simple ! Non si Ombelyn est bien née un jour, celui-ci aurait plutôt été marqué du sceau de la fatalité et du désastre. Parce qu’elle peut sans aucun doute être considérée comme un désastre pour les Hommes. Ce qui n’est pas encore dit, c’est si ce désastre va élever l’Humanité ou la faire choir.  La Liëtar seule le sait. Et encore, ce n’est qu’une supposition.
L’enfance de notre étrange parfumeuse a été assez chaotique. Entre les guerres civiles ou avec les pays voisins et sa propre bizarrerie qui ne date pas d’hier, la vie était mouvementée. Car voyez-vous, si Lyn peut paraître presque normale à présent, il n’en était pas le de même autrefois. La petite ne comprenait pas encore le fonctionnement de ce monde dans lequel il lui avait été donné de vivre. Pour tous, elle passait simplement pour une enfant agitée inconsciente des limites. Les pauvres gens ne pouvaient pas se douter que c’était bien pire que cela. Les punitions qu’elle collectionnait ne la gênaient pas plus que ça. Évidemment, ça pouvait être un peu désagréable sur le moment, mais jamais l’acte qu’elle avait fait pour mériter cette punition n’était regretté. Oh, bien sûr, au bout d’un moment elle comprit ce qu’il fallait faire. Il fallait s’excuser, demander pardon, dire que l’on ne savait pas. C’était trop simple. Le cerveau détraqué de notre phénomène ne put d’ailleurs s’empêcher de se demander pourquoi en faire si peu suffisait. Il est vrai que selon la faute, la punition était plus ou moins dure. Mais elle était toujours moindre si elle affichait sur son visage cet air désolé si ridicule. Et qu’elle feignait les larmes. Au départ, elle n’était pas forcément convaincante, mais elle s’améliora rapidement. Et c’est ainsi qu’Ombelyn apprit à mentir. A manipuler. Pour cacher sa différence, qu’elle finit par remarquer. Car si elle devait feindre, les autres semblaient vraiment éprouver ces sentiments qui lui étaient inconnus. Ce qui ne lui fit ni chaud ni froid, puisqu’elle considérait plutôt ça comme un avantage. Après tout, c’étaient plus des entraves qu’autre chose. Elle était différente, spéciale, unique. Et cela flattait son ego.
C’est à l’adolescence, pour échapper à l’ennui qu’elle découvrit un livre décrivant différentes plantes toxiques. Qu’elle s’amusa à aller chercher. Et à tester – pas sur elle-même vous vous en doutez. Effectivement, celle-ci rendait bien malade et celle-ci donnait de l’urticaire. Sa curiosité retomba finalement, mais elle garda ses connaissances, comme pour tout ce à quoi elle s’intéressait un tant soit peu. Ses parents eurent bientôt à subir les idées étranges du désastre et comprenant de qui c’était le fait, la mirent à la porte. Bah, de toute façon ils la gênaient plus qu’autre chose, ces vieux schnocks ! Elle trouva refuge chez une parfumeuse sans enfant qui lui apprit le métier, et se prenant d’affection pour elle finit par la nommer son successeur. Grand mal lui en prit, car Lyn, voyant là une opportunité de se débarrasser de cette femme trop collante, décida de la clouer avec lit avec quelques décoctions dont elle avait le secret mélangées à son thé du soir. Cela marcha presque un peu trop bien, puisqu’étant de constitution fragile, la parfumeuse ne résista pas au traitement. Tant pis pour elle ~ . La brunette se retrouva donc à gérer la parfumerie et parfois à donner quelques « services » à des clients particuliers ayant entendu parler de ses talents avec les plantes. Comment pouvaient-ils être au courant, Lyn n’aurait su le dire, mais cela lui importait peu. Ils payaient bien et ce qu’ils faisaient de ces poisons ne l’intéressait pas. Elle entendait parfois parler d’une mort mystérieuse dans les hautes sphères, mais pour ce qu’elle en avait à faire…
Il y a environ cinq ans, elle décida d’héberger deux enfants, frère et sœur, qui avaient été déposés sur le pas de sa porte. Elle ne les prit pas avec elle par charité, ils auraient bien pu crever, mais ils pouvaient être utiles à la boutique, malgré les bouches à nourrir en plus. Et puis ça sauvegardait les apparences. C’est ainsi que Kalisha et Erio’n atterrirent chez elle. Après trois ans passés sous sa protection, Erio’n partit vivre sa vie en tant que Chasseur de Chimères. Ou braconnier de grosses bestioles agressives si vous préférez. Kalisha quitta également la boutique un an plus tard avec la bénédiction d’Ombelyn qui ne supportait décidément plus ses bourdes à répétitions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eira
May
Messages :
622
Neutre ♦ Points :
0
Gestion des comptes :
Compte principal
RP ? Contacter par MP
Présente
MessageSujet: Re: Ombelyn Fereson Mer 3 Juil - 23:36

Et bien vous savez quoi ? Je m'auto-valide ! Comme ça on aura enfin une Humaine dans nos rang (en plus de Dream, mais c'est pas unE HumainE) !

Et non, ceci n'est PAS un DP ^^.

_________________
May Attack !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reine des Elfes
Eni
Messages :
622
Neutre ♦ Points :
0
Gestion des comptes :
Sylmarinn / Leym
lien vers GdC
Indisponible pour RP !
Absente
MessageSujet: Re: Ombelyn Fereson Jeu 4 Juil - 9:05

Carrément ? Bon bah moi j'avais déjà dit que c'était bon pour moi, donc euh... je valide ta validation ! /LICORNE/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Diplomate
Messages :
61
0
Gestion des comptes :
MessageSujet: Re: Ombelyn Fereson Mar 9 Juil - 13:55

Re-bienvenue alors May Lenn!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ombelyn Fereson

Revenir en haut Aller en bas
Ombelyn Fereson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Telhessia :: Au cœur de l'action :: Présentations :: Présentations validées :: Humains-